Accouchement : une solution miracle a été trouvée pour donner la vie sans douleur !

Afin de lever un tabou tenace, cette méthode controversée pourrait soulager de nombreuses femmes lors de leur accouchement souvent douloureux. Il semblerait que la masturbation agirait comme un puissant antidouleur. Explications.

Illustration masturbation pendant accouchement

Gayelle

>>> À lire aussi : Elle accouche de son premier enfant et apprend une nouvelle bouleversante qui a changé sa vie

Un accouchement critiqué

Sujet encore tabou, les femmes préfèrent évoquer le terme « massage » au lieu de « masturbation ». L’illustratrice Gayelle, fait partie de ses femmes. Elle raconte son accouchement dans sa BD Le clitoris, oublié de l’accouchement, où elle raconte s’être masturbée pendant le travail.

En effet, le clitoris réduit considérablement les douleurs lors de l’accouchement comme elle l’affirme à Slate : « J’ai pu prendre un bain. Quand la sage-femme n’était pas là, je me caressais. Ce n’était pas une excitation sexuelle, mais un moyen d’avoir moins mal. J’ai juste ressenti le besoin de le faire. C’est un super outil. J’ai eu l’impression que les contractions étaient plus efficaces et moins douloureuses » .

Après s’être livrée dans sa BD, Gayelle a reçu de nombreux commentaires négatifs : « ‘Jouir sur la tête de son bébé’, en quelque sorte, était très dérangeant pour certaines personnes » , affirme-t-elle. Certains commentaires plus violents, lancent un appel pour qu’on lui retire ses enfants…

Toutefois, elle se justifie : « Je suis convaincue que l’accouchement et la sexualité sont étroitement liées. La masturbation peut être quelque chose de très sain si on accepte le fait que ces deux actes sont primaires et animaux. Quand je me masse le clitoris en accouchant, je ne suis pas dans un esprit d’excitation sexuelle. Je n’ai aucune image pornographique en tête ! ». Elle termine en disant que « La poussée fut un véritable plaisir, pas vraiment un orgasme, mais la sensation était pour le moins incroyable » .

>>>> À lire aussi : Elle accouche, son mari s’évanouit et… elle prend un selfie !

Se masturber pour un accouchement sans douleur ?

Pourtant peu connue, cette manière de donner la vie reste encore assez secrète. Nullement évoquée dans les cours de préparation à l’accouchement, beaucoup de femmes optent pour la péridurale, sans chercher d’autres alternatives.

La spécialiste Marie-Jeanne Leblanc-Bastien nous explique les bienfaits : « Cette stimulation du clitoris ou de ses parties génitales sert à libérer plus d’ocytocine et d’endorphine, les deux hormones ‘de l’amour’, qui doivent être produites en grande quantité pour favoriser un accouchement physiologique. C’est un outil puissant pour gérer l’intensité du travail, détendre le corps et ainsi diminuer significativement les inconforts reliés à l’accouchement » .

En clair, même si la BD de Gayelle a de nombreux retours mitigés, elle a permis pour beaucoup de parler librement de leur expérience et des bienfaits de la masturbation lors de l’accouchement.

>>> À lire aussi : « Le petit guide de la masturbation féminine » : le livre féministe qui vous apprend à connaître votre corps et vous réapproprier votre sexualité

En savoir plus sur : - - -

Publié par Justine le 09 Fév 2020
0