Porno : Miley Cyrus, Ariana Grande, ou encore Selena Gomez… Pourquoi ces stars sont les plus recherchées sur Pornhub ?

Les célébrités sont là pour nous faire fantasmer, nous faire rêver, et parfois nous rendre envieux. Mais beaucoup de stars se retrouvent sur des sites pornos, alors qu’elles n’ont jamais tourné dans une sextape. Dans un communiqué de presse, Pornhub a pourtant dévoilé la liste des célébrités les plus recherchées sur le site pornographique, et les résultats sont étonnants. Mais comment ces stars ont-elles débarqué sur Pornhub ?

>> À lire aussi : Le porno chez les millennials : les jeunes sont-ils addicts aux films X ? Découvrez les chiffres et leur site préféré !

Les célébrités de plus en plus en vogue sur Pornhub !

Pas besoin de vous faire un dessin pour savoir le principe de Pornhub. Le site pornographique a publié, à travers un communiqué, les célébrités les plus recherchées par les utilisateurs souhaitant se soulager. Belle Delphine (près de 40 millions de recherches), Kim Kardashian (environ 19 millions) et Ariana Grande (plus de 9 millions) occupent le Top 5, alors que Rihanna et Katy Perry se retrouvent en 13 et 14ème position. Alors que certaines célébrités comme Belle Delphine, Kim Kardashian ou encore Lena the Plug filment leurs ébats sexuels et les publient, d’autres célébrités se retrouvent sur le site porno à leur insu : Selena Gomez, Miley Cyrus ou encore Taylor Swift.

1581718143836-5-pornhub-insights-2019-year-review-celebrity-searches

>> À lire aussi : Cette femme affirme avoir des relations sexuelles avec des fantômes depuis une dizaine d’années…

Les deepfakes , la phobie des célébrités  !

Là où Pornhub est en tord, c’est qu’il ne vérifie pas le contenu de ses vidéos. En effet, les célébrités se retrouvant à leur insu sur le site remarquent vite qu’ils sont face à des deepfakes. Le principe est simple : grâce à la nouvelle technologie, il est possible de remplacer un visage par un autre, donnant dès lors une vidéo trompeuse. Un jeu d’enfant pour certains, et un vrai calvaire pour les victimes de ces deepfakes. En 2019, Vice.com avait demandé au site porno ce qu’il comptait faire contre les deepfakes. Ce dernier se serait engagé à les interdire, car « c’est du contenu pornographique sans consentement des personnes concernées » . Pour autant, en mars 2020, Pornhub pullule encore de deepfakes en tous genres, mettant à mal la réputation de certaines célébrités.

>> À lire aussi : Extenseur de pénis : quand les hommes veulent un sexe plus grand !

Publié par Jessy le 05 Mar 2020
0