5 anciennes playmates acceptent de poser à nouveau pour Playboy à 62 ou 77 ans

Playboy a décidé de sortir de la retraite une poignée de playmates qui avaient fait la gloire du magazine, ces dernières décennies. Dans anciennes playmates ont accepté de reprendre la pose, exceptionnellement pour ce numéro de Playboy sur le thème des égalités. La plus âgée des playmates est Victoria Valentino, 77 ans, qui posait nue dans le magazine dans les années 60. Regardez la vidéo pour voir les photos des clichés qu’ont reproduit les mannequins, des décennies plus tard.

> À lire aussi : Un mannequin Playboy star de téléréalité se présente à la présidentielle en Croatie

Elles avaient fait la couverture de Playboy dans les années 60, 70, 80 ou 90

Victoria Valentino, Candace Collins Jordan, Renée Tenison, Bandre Roderick et Raquel Pomplun sont d’anciens modèles, qui ont tous eu leur heure de gloire, en posant nue dans le célèbre magazine Playboy. Pour le numéro du mois de décembre, la version américaine du magazine, a proposé à ces 5 anciennes playmates de poser à nouveau de façon sexy. Elles ont 32 ans, 45 ans, 51, 62 ans et 77 ans. Bien entendu, certaines n’ont pas accepté de poser nue, ce qui n’a pas empêché de prendre une pose sexy et glamour à la fois. Par exemple, Candace Collins Jordan, 62 ans, avait posé seins nus sur la couverture du numéro de décembre 1979, lorsqu’elle avait 22 ans. Dans ce numéro spécial, elle a accepté d’apparaitre à nouveau topless, mais en cachant sa poitrine avec ses mains.

> À lire aussi : Des décennies plus tard, 7 Playmates recréent leurs couvertures de Playboy

Les anciennes playmates ont accepté de poser à nouveau nues ou en faisant des poses sexy

Pour ce shooting appelé « Once a Playmate, Always a Playmate », on peut retrouver Victoria Valentino, 77 ans, qui avait fait la couverture du magazine en 1963, quand elle avait 20 ans. En acceptant de poser à nouveau pour le magazine, elle obtient le record de la playmate la plus âgée à figurer dans le magazine. Le précédent record était détenu par l’actrice Jane Seymour qui avait posé à 67 ans pour le numéro de février 2018. Pour Victoria Valentino, pas question d’apparaitre nue cette fois-ci. Néanmoins, elle est très sexy, dans un tailleur qui laisse apparaitre son décolleté.

> À lire aussi : La prochaine playmate Playboy est chauve ! Un choix plutôt surprenant ?

Crédits : Nadia Lee Cohen/Playboy

Publié par Nicolas F le 15 Dec 2019
0