Quand Yann Moix défend très maladroitement Michael Jackson sur les accusations de pédophilie

« Concernant Michael Jackson, je n’ai strictement aucun humour. J’adore Michael Jackson, je l’ai toujours adoré et je le défendrai jusqu’au bout » Dès l’entame de sa chronique sur le plateau des Terriens du samedi sur C8, Yann Moix annonce la couleur. Le polémiste, qui avait récemment fait parler de lui pour sa sortie jugée misogyne sur les femmes de 50 ans, évoquait cette semaine la diffusion de Leaving Neverland, un documentaire accablant qui accuse le roi de la pop d’actes pédophiles sur deux jeunes enfants dans les années 90. Pour défendre son idole, Yann Moix s’est lancé dans un plaidoyer assez maladroit, qui fait polémique sur les réseaux sociaux.

 

Yann Moix : « Michael Jackson était un enfant. Or, un enfant ça ne couche pas avec les autres enfants »

Pendant plus d’une minute, Yann Moix fustige la diffusion de ce documentaire qui discrédite l’image de la superstar américaine. « Evidemment, on oublie la présomption d’innocence dans cette affaire et surtout, c’est ne rien comprendre à Michael Jackson. Car Michael Jackson était un enfant. Or, un enfant ça ne couche pas avec les autres enfants. J’ai donc décidé d’intenter un procès à toutes les femmes adultes ayant couché avec Michael Jackson. » énonce-t-il ainsi devant un Thierry Ardisson pantois. « Non seulement il n’est pas pédophile mais, pour lui je vais inventer un mot, c’était un « in-pédophile » . Le seul orgasme qu’il ait eu de sa vie c’est quand Bambi retrouve sa mère à la fin. Pour lui la scène de spaghettis dans La Belle et le Clochard, c’était du porno hard. Le seul vieux monsieur qu’il pensait capable d’approcher les enfants, c’est le père Noël. Foutez-lui la paix à Michael Jackson, dans son éternité de Neverland, où le sexe n’existe pas plus que la mort. »

 

>>>À lire aussi : De nouvelles théories sur la mort de Michael Jackson, il serait toujours en vie selon des proches

 

Des chansons de Michael Jackson retirées des radios

Suite à la diffusion du documentaire explosif Leaving Neverland, qui sera retransmis sur M6 le 21 mars prochain, plusieurs radios au Québec ou en Nouvelle-Zélande notamment ont décidé de boycotter les titres de Michael Jackson. Les créateurs de la série des Simpson ont quant à eux décidé de supprimer des plateformes de streaming l’épisode dans lequel le King of Pop doublait son propre personnage. « C’était clairement le seul choix à faire. Je suis contre les autodafés mais c’est notre livre et nous avons le droit d’enlever un chapitre. » indiquait ainsi le producteur exécutif James L. Brooks au Wall Street Journal. Enfin, une statue à l’effigie de Michael Jackson a été retirée du British Football Museum suite aux accusations.

 

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 11 Mar 2019