Les 12 coups de midi : cette délicate attention de Jean-Luc Reichmann à l’attention de Paul

 

61 victoires ! C’est le palmarès incroyable du nouveau maître des 12 coups de midi. Car à seulement 20 ans, Paul a su s’imposer au fil des semaines dans le cœur de tous les Français. Il faut dire qu’il s’agit d’un candidat extraordinaire, à la fois terriblement redoutable et profondément fragile. Atteint du syndrome d’Asperger, il y a donc à lutter deux fois plus que d’autres candidats contre ses angoisses et peut compter sur le soutien de Jean-Luc Reichmann. D’ailleurs, ce dernier n’hésite pas à lui offrir de délicates attentions comme cette dernière en date qui concerne les cadences de tournage.

>> À lire aussi : Les 12 coups de midi : Paul avoue avoir des idées noires et n’hésite pas à se confier sur son état d’esprit actuel

Les 12 coups de midi : Paul, ce candidat pas comme les autres

À ses débuts dans les 12 coups de midi, Paul s’impose rapidement comme un candidat extraordinaire et n’hésite pas à corriger la production sur des erreurs commises dans les questions. Avec des connaissances impressionnantes, il est à la fois terriblement surprenant et d’une fragilité émouvante. En effet, ce jeune homme de 20 ans est atteint du syndrome d’Asperger ce qui fait à la fois sa force mais également, sa faiblesse.

D’ailleurs, il lui est déjà arrivé de faire une crise de panique en plein tournage, rapidement contrôlée par Jean-Luc Reichmann qui a su lui apporter les mots justes pour le soutenir. Et au fil des semaines, l’animateur et le candidat ont su nouer des liens solides à tel point que le présentateur n’hésite pas à avoir des attentions délicates à l’égard de son petit protégé.

>> À lire aussi : Les 12 coups de midi : Paul a trouvé un second papa en Jean-Luc Reichmann

Jean-Luc Reichmann très soucieux de son champion

Dernièrement, Paul évoque de gros coups de fatigue dans les 12 coups de midi. C’est ainsi que dans l’émission du 19 juin dernier, explique être complètement « atone » : « Je n’ai plus d’énergie.» Il faut dire que la cadence de tournage est effrayante ! « Cinq émissions par jour, c’est le maximum que je peux endurer. Déjà, à la quatrième, je commence à fatiguer, » explique-t-il dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Alors pour éviter tout problème et prendre soin de son champion, Jean-Luc Reichmann n’hésite pas à prendre « plus de temps entre les émissions.» D’ailleurs, il avoue sincèrement : « Je veux que chacun ait sa chance. Comme pour d’autres candidats, j’essaie d’être au plus proche de lui. »

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 01 Juil 2019
 
0