Un garçon autiste se sociabilise grâce à son meilleur ami : un robot intelligent qui lui ressemble

Publié par Nicolas F le 01 Jan 2018

Kaspar est devenu le meilleur ami d’Ethan Doherty. Le petit garçon de 5 ans partage tout avec lui, même si Kaspar est un robot. L’humanoïde a permis à Ethan de faire d’énormes progrès, lui qui souffre d’autisme. L’enfant qui a du mal à interagir avec les autres et à se sociabiliser, réussit à faire des progrès grâce à son robot confident qui lui ressemble.

 

Ethan rendait la vie impossible à ses parents

Ethan Doherty a été diagnostiqué autiste, il y a un an déjà. Depuis quelques temps, il était devenu impossible pour la famille de partager un repas tous ensemble. Ethan faisait des crises et était devenu ingérable. La seule façon de le calmer était de lui donner un iPad, ce qui permettait de focaliser toute son attention sur l’objet et qui l’occupait. « On l’a fait la première fois, juste pour essayer, alors qu’on devait manger au restaurant. Mais on a continué par après, à le faire à la maison. Ce n’est évidemment pas ce qu’on aurait souhaité, mais ça permettait à Ethan d’être présent, et nous, de manger. »

 

Il a un nouvel ami qui le calme

Mais aujourd’hui c’est du passé. Les repas en famille se font dans la joie et la bonne humeur. Même Ethan participe et se tient correctement. Cela est uniquement possible grâce à la présence de son nouvel ami, Kaspar !  Kaspar doit être assis sur la chaise à côté d’Ethan. Ce qui est étrange, c’est que Kaspar n’est pas humain, mais son ami robot. Il a été fabriqué dans le but d’aider des enfants autistes à se sociabiliser et il est programmé en ce sens.

 

Le robot lui apprend même à se brosser les dents

Par exemple, si Ethan ne se sent pas bien ou se comporte mal, le robot comprend la situation et lui demande de chanter. Ethan aime tellement son ami, qu’il exécute ce qu’il lui demande de faire. Kaspar peut aussi jouer à des jeux, comme réfléchir à des associations d’idées. Il peut expliquer comment tenir une fourchette ou une cuillère et même apprendre à se brosser les dents. Ce qui est le plus important, c’est qu’Ethan se tait dès que Kaspar parle. Sa parole est d’or, et donc l’enfant exécute ce qu’il lui dit, alors que les adultes peuvent difficilement lui parler.

Crédits images vidéo : Damien McFadden

 
0