Alors que tout le monde voulait l’abattre, cet homme a donné une seconde chance à cette pauvre bête mutilée…

 

Cristian Negrao est un biologiste brésilien au grand cœur. Et pour cause, plutôt que d’abattre cette pauvre oie a qui il manquait un bec, il lui a offert une deuxième chance. L’oie en question, baptisée Vitoria, avait eu le bec presque entièrement arraché. Nul ne sait si ce les faits d’un animal, ou autre… Mais quoi qu’il en soit, le pauvre animal ne parvenait plus à se nourrir et fondait à vue d’œil. Pour lui venir en aide, Cristian a fait appel à l’association de protection animale Animal Avengers et a Cicero Moraes, expert en impression 3D. L’objectif ? Pouvoir imprimer un bec en 3D afin que Vitoria ne souffre plus.

Il s’agit là du premier bec en 3D imprimé pour une oie. Une technique révolutionnaire, en somme. Le but de cette prothèse était avant tout de pouvoir permettre à Vitoria de se nourrir. Mais également d’être autonome. Sans quoi elle aurait besoin d’une assistance humaine jusqu’à la fin de ses jours. Le travail et la chirurgie furent fastidieux, mais ils l’ont fait. Ils ont réussi à poser cette prothèse futuriste à Vitoria. Un an après, elle se porte comme un charme et s’est même amouraché de Vitorio, un jar. Et devinez quoi ? Ils ont eu deux bébés !

L’impression 3D a de très très beaux jours devant elle.

Crédits photos / photo à la une : @AnimalAvengers3D

En savoir plus sur :

Publié par Charlene le 23 Fév 2017
0