Mexique : un hôtel qui vous propose de dormir dans des barils de tequila, ça vous tente ?

Dormir dans un baril de tequila

Les fans de tequila devraient grandement apprécier la nouvelle. Et pour cause, le « Matices Hotel de barricas » est un établissement hôtelier qui vous propose de dormir dans de gros barils en bois. Traditionnellement, c’est dans ces barils qu’est entreposée la fameuse boisson ! C’est près de la ville de Tequila, au Mexique, que se trouve cet hôtel insolite. D’ailleurs, il est situé sur le site de la distillerie locale, la Cofradía. Une fois sur place, vous bénéficierez d’une visite de la distillerie et aurez l’occasion d’en apprendre plus sur la technique de fabrication du célèbre breuvage.

tequila

Dégustation de tequila !

Des spécialistes répondront à toutes vos questions et après l’effort, le réconfort… En effet, vous pourrez même déguster de la tequila et aurez l’opportunité de personnaliser vos bouteilles. Vous pourrez même découvrir le musée sur place. Quoi qu’il en soit, l’hôtel en question est très récent et possède 18 barils faisant office de chambres pour les touristes. La demande a néanmoins poussé l’établissement à se munir de 12 barils supplémentaires. Une piscine devrait être ouverte cet été l’hôtel espère pouvoir disposer de 50 chambres d’ici environ un an.

Matices Hotel de barricas

baril

La tequila est mise à l’honneur

Pour ce qui est du confort des chambres, elles disposent toutes d’un lit king size, d’une salle de bain, d’un canapé et de l’air climatisé. Un mini-bar avec des produits locaux est également à la disposition des clients. Le petit-déjeuner est gratuit et le restaurant vous proposera de découvrir diverses spécialités culinaires du Mexique. Notamment de 5 états mexicains que sont : Jalisco, Nayarit, Michoacán, Guanajuato et Tamaulipas. Les seuls à  pouvoir produire de la vraie Tequila légalement. Alors, que pensez-vous de cet hôtel atypique ?

baril de tequila

chambre hotel mexique

alcool

Crédit photos / photo à la une : Matices Hotel de Barricas
Publié par Charlene le 01 Mai 2018
0