Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Elle a avoué avoir préparé des brownies avec son lait maternel pour une vente à l’école, elle se fait lyncher

Publié par Nicolas F le 24 Juil 2017 à 11:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un appel à l’aide d’une mère sur Facebook a tourné au véritable lynchage. La publication de cette maman, dont le nom a été masqué, a été repérée par une association qui lutte contre les abus maternels qui s’est empressée de copier le post pour alerter les autres utilisateurs. La maman a déclaré avoir cuisiné des brownies pour la vente de gâteaux à l’école, en utilisant son lait maternel. Êtes-vous choqué ?

La suite après cette publicité

 

Elle est accusée par les autres mères d’empoisonner leurs enfants

La suite après cette vidéo

La maman a publié un message sur Facebook pour faire part du pétrin dans lequel elle était tombée. Elle explique que pour la vente de gâteaux de l’école de sa fille, elle a utilisé du lait maternel pour préparer les brownies, n’ayant pas le temps d’aller acheter du lait au magasin. Elle précise qu’elle ne voit pas le mal là-dedans, sachant tous les bienfaits nutritionnels qu’on peut trouver dans le lait maternel. Malheureusement, le bruit a vite circulé et elle explique que depuis, les mères se sont montrées choquées et la situation lui a complètement échappé. Que doit-elle faire ?

La suite après cette publicité

Image d’illustration, brownies au chocolat (Getty)

Certains parlent d’acte criminel

Apparemment, son appel à l’aide a lui aussi été entendu, mais pas vraiment par les personnes qu’elle souhaitait puisque son message s’est retrouvé copié sur la page Facebook d’un groupe qui repère les agissements suspects des mamans. Sa publication d’origine et la capture d’écran sur le groupe ont toutes deux été largement commentées. Certaines personnes la soutiennent et se moquent des commentaires virulents, ironisant qu’il aurait aussi fallu les rendre sans gluten, sans lait, sans soja et avec des épinards et du quinoa. Alors qu’une autre mère outrée a expliqué : « Sincèrement, c’est un acte criminel ! Le lait maternel, comme le sang ou le sperme peuvent transporter des maladies. C’est pourquoi, lorsqu’on fait des dons de lait dans des organismes officiels, ils sont d’abord examinés avant de les donner à d’autres bébés. »

La suite après cette publicité

Il faut d’abord tester le lait avant de le donner

« Nourrir les enfants des autres en secret avec des fluides corporels relève d’un comportement psychologique borderline, dégoutant et obscure. Enfin non, pas borderline, complètement psychopathe », ajoute un autre utilisateur complètement choqué. Les autorités sanitaires rappellent qu’en effet, il ne faut jamais nourrir son enfant avec du lait maternel dont on ne connait pas la provenance, ni acheté en ligne, ni de personnes dont il n’a pas d’abord été analysé.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.