Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Après la cigarette électronique, voici l’arrivée du… e-joint !

Publié par Arnaud le 24 Juin 2014 à 14:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Non, ça n’est pas une blague ! Mais il fallait bien que quelqu’un l’invente un jour. Et ce sont les néerlandais qui ont fabriqué le premier e-joint. Ça vous étonne ? Nous non plus ! Crée par la société E-Njoint située au pays du cannabis, il sera le premier pétard électronique au monde. Vous pourrez, en outre, fumer du cannabis sans utiliser de tabac. On vapotera donc de la vraie marijuana et non pas un e-liquide aromatisé. Et cette société a annoncé hier, via un communiqué, qu’il sera possible désormais d’incorporer du liquide marijuana contenant du THC, même si, pour l’instant, on ne pourra trouver qu’une version jetable qui ne contiendra pas de THC. Il n’y aura donc que le gout, ce qui fait que ce produit est pour l’heure conforme à la législation puisque totalement inoffensif. Et donc comment ça marche ? A chaque aspiration que vous prendrez, une feuille de cannabis verte s’allumera à l’extrémité du e-joint. Vous pourrez également choisir entre six arômes fruités.

La suite après cette publicité

Deux autres versions de ce e-joint devaient être commercialisées. La première consistera à fumer comme un cigarette électronique classique. On devra remplir de cannabis liquide notre e-joint. Et la deuxième permettra d’e-smoker le produit sous forme d’herbe : c’est à dire que vous remplissez l’e-joint avec votre propre herbe par exemple, en fonction de vos envies. Et là la question que vous vous posez est « c’est bien beau tout ça, mais ce e-joint sera-t-il commercialisé, voire toléré en France ? » Et bien malheureusement pour vous amateurs de cannabis, tant que le cannabis sera considéré comme illégal en France, ce produit ne pourra être (légalement) toléré, même si l’on sait que ce débat est de plus en plus présent et que les français sont de gros consommateurs, la seule façon de s’en procurer pour le moment est d’aller au Pays-Bas… C’est pas si loin…

La suite après cette vidéo

 

e-njoint-e-joint

La suite après cette publicité

En bonus, lisez aussi :

Au lieu de planter de l’herbe, ces employés municipaux plantent… du cannabis !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.