Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Après Lubrizol, nouvel incendie près de Rouen dans une usine de batteries au lithium

Publié par Alicia Trotin le 17 Jan 2023 à 13:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’obscure fumée de Lubrizol avait marqué tous les rouennais, qu’en sera-t-il de l’usine Bolloré Logistics où un incendie s’est déclaré hier, vers 16 h 30. Près de Rouen, le bâtiment de 6 000 m² renfermant des batteries en lithium a pris feu et a touché un entrepôt de pneus. L’incendie a été maitrisé et d’après les autorités locales, la population ne craint rien.

Publicité

À lire aussi : Les images spectaculaires d’un incendie dans une usine à Rouen (vidéo)

Usine Bolloré Logistics

100 pompiers pour l’incendie

Publicité

Jusqu’à presque 00 h, environ une centaine de pompiers ont été mobilisés pour éteindre ce nouvel incendie. L’appel d’urgence a été passé à 16h32, rapidement les secours se sont rendus sur place, demandant l’aide d’une soixantaine de camions des sapeurs-pompiers. Même si aucun blessé n’a été rapporté, la fumée noire de l’incendie a évidemment alerté les habitants. Tout a été mis en œuvre pour éteindre les flammes et s’assurer que le foyer ne puisse pas reprendre.

« (…) des remorqueurs qui pompent de l’eau pour éteindre les batteries automobiles et un apport en mousse pour éteindre les pneus ».

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Selon les autorités sur place, il n’y avait que des composants automobiles et des batteries lithium, par conséquent, rien d’aussi toxique que les composants chimiques de Lubrizol en 2019.

Publicité

À lire aussi : Le lait maternel de femmes rouennaises contiendrait des hydrocarbures, conséquence de l’incendie de Lubrizol

En 2023, pas de classement Seveso

Publicité

Contrairement à l’incendie d’il y a presque 4 ans, l’usine Bolloré Logistics n’est pas classé Seveso. En revanche, elle l’était jusqu’en octobre 2021, tout comme le bâtiment voisin. Située à Grand-couronne, commune limitrophe de Rouen, les habitants n’ont eu aucun dispositif particulier. D’après le préfet, il n’y a aucun risque de pollution.

« (…) les vents qui pourraient tourner durant la nuit, avec une possibilité que la rive gauche de Rouen soit impactée par une odeur de brûlé mais toujours sans risque, pas d’évacuation, pas de confinement ».

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Si les 70 000 pneus qui sont partis en fumée n’effraient peut-être pas la commune de l’incendie, d’autres communes du secteur souhaitent rester prudentes. En effet, Orival qui se trouve à quelques kilomètres à peine, a, elle, donné des consignes bien précises à sa population.

 « rester confinés, fermer les fenêtres et ne sortir sous aucun prétexte »

Publicité

À lire aussi : Une navigatrice alerte sur la pollution de l’océan qui ne cesse de s’empirer

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.