Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Attention aux escroqueries aux terminaux de paiement qui se multiplient en Ile-de-France !

Publié par Leslie le 26 Sep 2019 à 6:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Trois individus viennent d’être placés en détention provisoire après avoir arnaqué neuf commerces en Ile-de-France. Tout cela grâce à des escroqueries aux terminaux de paiement. Le dernier en date : la discothèque le Métropolis à Rungis.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Un espagnol escroque Amazon de plus de 300 000 euros en trompant le système de retour des colis !

Escroquerie aux terminaux de paiement à la discothèque le Métropolis

La suite après cette publicité

Cela s’est produit le 11 avril dernier à 2h30 du matin, dans la discothèque le Métropolis. Christophe K est en train de boire un verre avec son ami Faouzi B. Pour payer sa dernière consommation, il tend sa carte bancaire à la serveuse. Elle lui présente alors le terminal de paiement que celui-ci fait malencontreusement tomber. Il le rattrape et compose les quatre chiffres de son code, sauf que l’appareil ne fonctionne plus. Or, la serveuse n’a pas compris que l’appareil qu’elle récupère n’est pas le même. Les deux escrocs viennent en effet de voler en toute discrétion le bon.

Cette technique de vols de terminaux de paiement est particulièrement bien rodée a été utilisée dans neufs commerces et par des escrocs de Seine-et-Marne.

>>> A lire aussi : Attention à cette arnaque aux faux billets : la « movie money » fait déjà de nombreuses victimes

La suite après cette publicité

Les deux escrocs en terminaux bancaires ont été arrêtés

Ce sont donc neufs commerces dont les terminaux de paiement ont été volés puis piratés. En effet, grâce à des compétences en informatique pointues, ils ont réussi à ce que les cartes bancaires des voleurs soient créditées grâce à des « remboursements clients ». Plus de 270 000 € depuis mars ont donc été extorqués à ces commerces. Faouzi B. ainsi que ses deux frères Fayssal et Hicham ont été placés en détention provisoire vendredi soir. Ils devront être jugés pour escroquerie en bande organisée, entre autres. Quant à Christophe K, il s’en tire avec un contrôle judiciaire, car seuls les vols ont été retenus.

Cependant, la plupart de ces commerces n’ont pas déposé plainte, comme l’a précisé une source proche de l’enquête : « Le problème, c’est que les boutiques ne déposent pas forcément plainte puisqu’elles sont remboursées par l’organisme regroupant les établissements bancaires qui, finalement, paye la note ».

La suite après cette publicité

> Alerte ! Des escrocs se font passer pour des faux serruriers et pénètrent chez vous sans effraction…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.