Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Au tour de Barack Obama d’être visé par une lettre empoisonnée

Publié par Jonathan D'Amicis le 18 Avr 2013 à 10:12
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que nous vous disions hier qu’un sénateur républicain nommé Roger Wicker avait été visé par une lettre empoisonnée à la ricine au lendemain des attentats, c’est au tour de Barack Obama d’être visé.

Le climat aux États-Unis est très tendu suite aux attentats de Boston, entre colère, tristesse et frustration les Américains n’ont pas fini de trembler. Mardi, le président Obama a été visé par une lettre empoisonnée à la ricine, c’est la deuxième lettre de ce genre qui a été retrouvé après celle envoyé au sénateur républicain Roger Wicker. Heureusement celle-ci non plus n’est pas arrivé à destination.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Alors que les autorités pensaient que l’attaque envers le sénateur était dû à son récent vote en faveur de l’ouverture des débats au sénat sur la réforme de la législation sur les armes et donc n’avait pas de lien direct avec les attentats, cette deuxième attaque n’est pas sans rappeler le scénario du 11 septembre 2001. En effet, les jours qui ont suivi l’attentat de nombreuses lettres empoisonnées avec la bactérie du charbon (anthrax) avaient été envoyées au capitole, mais aussi sur toute la côte est des États-Unis faisant alors cinq morts.