Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Aubervilliers : un appel à témoins lancé par la police dans l’enquête sur une femme torturée

Publié par Lucas Obin le 24 Avr 2022 à 19:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La police a décidé de passer à la vitesse supérieure. Le 17 avril dernier, une femme étrangère d’une quarantaine d’années a été retrouvée par les autorités à Aubervilliers. Cette dernière présentait des traces de mutilation et a été torturée. En manque d’informations et de preuves, les forces de l’ordre ont décidé de lancer un appel à témoins afin d’essayer de faire avancer cette enquête qui s’annonce relativement longue et difficile.

aubervilliers police enqute femme torturee

Une femme torturée et mutilée à Aubervilliers

C’est une histoire des plus horribles sur laquelle la police doit désormais enquêter. Il y a quelques jours, une femme a été retrouvée en pleine rue, à Aubervilliers. Sur le corps, cette dernière possédait plusieurs traces et marques de violence et de tortures. L’enquête et les premiers recueils auprès de la victime s’annonçaient d’autant plus difficile que la victime avait du mal à s’exprimer en français.

Pourtant, le pire n’était pas là. La victime, d’une quarantaine d’années, avait vu ses agresseurs lui coller les lèvres de la bouche… avec de la colle. Un scénario d’horreur pour cette jeune femme qui, aujourd’hui encore, se trouve toujours à l’hôpital pour y soigner ses maux, physiques comme mentaux. L’enquête, du côté de la police, a extrêmement de mal à avancer.

La police lance un appel à témoins

Ainsi, la police n’a eu d’autres choix que d’en appeler à la solidarité et à l’aide des citoyens. Il y a deux jours, la préfecture de police de Paris a donc lancé un appel à témoins pour tenter de faire avancer l’enquête et d’apporter des réponses aux questionnements que les autorités peuvent se poser quant à cette étrange affaire. Avec cet appel à témoins, les autorités espèrent pouvoir obtenir de plus amples informations pour mettre la main sur les agresseurs de cette pauvre victime qui, à coup sûr, sera marquée jusqu’à la fin de ses jours par l’horreur qu’elle a subie.

Source : Actu.fr
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0