Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Paris : les voitures, c’est fini !

Publié par Elodie GD le 11 Sep 2023 à 22:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Comme chaque année, Paris s’essaye à la journée sans voiture. Elle se tiendra ce 17 septembre et a pour but de pousser les automobilistes à privilégier les moyens de transport moins polluants.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Ces voitures qui pourraient être totalement interdites en ville !

Paris : vers une ville moins polluée

La journée de dimanche va faire le bonheur des Parisiens. Des piétons pour le moins. En effet, ce 17 septembre, ils auront la chance de se déplacer sans subir les émanations des pots d’échappements, les nuisances sonores et autres déconvenues engendrées par la circulation.

La suite après cette publicité

« Comme l’an dernier, c’est toute la ville qui sera réservée aux circulations non polluantes, vélo, rollers, trottinette, skateboard et longboard… mais aussi aux piétons et usagers des transports en commun » , a annoncé la mairie de Paris sur son site.

Ainsi, toutes les voitures, qu’elles soient thermiques ou électriques, auront l’interdiction de circuler. Une interdiction qui s’applique également aux scooters et aux motos.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Trottinettes électriques : Et si elles polluaient autant que les voitures ?

Quelques exceptions

Indispensables dans la capitale, les VTC auront le droit de circuler. Toutefois, ils devront veiller à ne pas dépasser les 30 km/h. Les bus également pourront se déplacer, mais là encore à vitesse réduite.

La suite après cette publicité

Dans le cas où vous devez absolument utiliser votre voiture, moto ou scooter, il faudra vous munir d’un justificatif de domicile, ainsi que d’une raison valable. En effet, les déplacements en voitures et autres véhicules motorisés ne sont autorisés qu’en cas d’urgence.

Pour ce qui est des Parisiens ayant séjourné dans une autre ville le temps du week-end, il faudra prouver qu’ils habitent bien dans la zone. En cas de non-respect de l’interdiction de circuler du 17 septembre prochain, les automobilistes encourent une amende de 135 euros.

À lire aussi : Un militant écologiste dégonfle les pneus des voitures en pleine nuit