Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Motos et deux-roues : La mauvaise nouvelle qui vient de tomber

Publié par Quentin VIALLE le 18 Juin 2021 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Malgré un rejet massif de cette mesure, le contrôle technique pour deux-roues sera obligatoire dès 2023. La Fédération française des motards dénonce une initiative inutile et coûteuse.

Contrôle technique pour motos et deux-roues obligatoire dès 2023

Malheureusement pour eux, les motards et scootéristes ne pourront plus échapper au contrôle technique. En effet, la Direction générale de l’énergie et du climat prépare un décret « visant à établir la date et la progressivité de mise en place d’un contrôle technique moto » . De base, le parlement européen souhaitait imposer cette initiative à compter du 1er juillet 2022 en Europe.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Mais ce projet a connu quelques ralentissements à cause, d’une part, de la pandémie, et d’autre part, de l’opposition tenace des motards. Ce contrôle technique obligatoire devrait donc entrer en vigueur dès 2023.

Motos et deux-roues : contrôle technique obligatoire dès 2023

>>> A lire aussi : Accident de voiture : Votre assureur ne peut plus vous demander d’avancer les frais !

Les motards dénoncent une mesure inutile

D’après la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), ce contrôle technique obligatoire pour les deux-roues est une mesure inutile, puisqu’il est prouvé que les problèmes purement techniques influent de façon extrêmement minime sur l’accidentalité des deux-roues. De plus, l’organisme estime que ce contrôle peut être réalisé par les motards eux-mêmes.

« La mise en place d’un contrôle technique moto est donc conduite majoritairement par la pression de l’Europe, et l’intime conviction, qui n’est étayée par aucune étude coût-bénéfice, de la DGEC » .

Il s’agira par ailleurs d’un contrôle en trois étapes : « contrôle visuel de sécurité, contrôle de bruit et contrôle de pollution » . Si rien n’est encore acté, il devrait coûter aux alentours de 50 euros.

>>> A lire aussi : Astuces : Comment payer moins cher l’autoroute et les péages ?

0