Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Écologie

Les meilleures raisons de laisser la voiture pour se mettre au vélo

Publié par Felix Mouraille le 18 Sep 2022 à 19:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En France, de plus en plus de municipalités poussent ses habitants à laisser la voiture pour s’orienter vers les transports en commun ou le vélo. C’est le cas dans des villes françaises comme Lyon et Paris où des grandes pistes cyclables remplacent des routes pour voitures.

Surtout que le vélo n’est pas uniquement une activité physique pour lutter contre les embouteillages. Se tourner vers un deux roues a des avantages sur la santé, l’écologie, l’économie et aussi sur votre bonne humeur. Pour ceux qui ont la possibilité de se mettre au vélo mais qui hésitent encore, découvrez les meilleures raisons d’enfin sauter le pas.

plus de 500 vols

Le vélo est un bon moyen de soulager son compte en banque

Prix de l’essence, de l’assurance, du parking, ça coûte cher en 2022 de conduire un appareil motorisé tous les jours. Même si un bon vélo coûte de l’argent (entre 450 et 2000 euros), sur le long terme vous ferez des économies sur la route. D’après l’Ademe, un cycliste qui fait 10 km par jour en vélo paye en moyenne 100 euros/an. 

Si vous faites le même trajet en voiture quotidiennement cela vous reviendra à 1000 euros/an. Les études démontrent que l’utilisation d’une voiture revient à payer 10 fois plus qu’en vélo.

Un moyen de transport plus rapide que la voiture

Dans n’importe quelle grande ville française, rentrer chez soi après le travail rime avec bouchon. Sur des distances inférieures à 10 km, le vélo est souvent plus rapide. En plus des embouteillages et des sens interdits, des grandes routes sont dédiées au vélo qui doublent votre véhicule les matins.

Selon l’Ademe, un cycliste roule en moyenne à 15 km/h en ville alors qu’une voiture plafonne à 14 km/h. Une statistique qui se montre encore plus significative aux heures de pointe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Legrand Ludovic (@inter.lud)

Pédalez pour être en bonne santé

Le vélo est un vrai exercice physique

Faire du vélo est la définition même de joindre l’utile à l’agréable. En effet, un trajet de 30 minutes en ville vous fait consommer en moyenne entre 195 et 560 calories. Alors si vous avez pris un peu de poids, c’est un sport beaucoup très efficace pour éliminer.

Surtout que pour les débutants, le vélo va vite passer du sport à un réel moyen de transport. Et pour rappel, si vous avez entre 18 et 64 ans, l’OMS recommande de pratiquer au minimum 21,5 min/jour d’activité d’endurance modérée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par norikazu (@nrnketta)

Les cyclistes sont plus heureux que les automobilistes

Au bout de 20 minutes d’une activité sportive, le corps produit des endorphines (les hormones du bonheur), de la sérotonine (l’hormone du sommeil) et de la dopamine qui est l’hormone du plaisir de la récompense. En faisant du vélo vous serez donc heureux, vous allez mieux dormir et vous aurez le sentiment de mieux vous sentir dans votre corps.

Dans le quotidien, il est important pour un être humain de se sentir en liberté. Même s’il faut faire attention autour de soi, le vélo est aussi l’occasion de se reconnecter avec soi-même le temps d’un trajet à pédaler.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyclisme News (@cyclismenews)

Faire du vélo pour être plus productif

Faire un trajet de 20 minutes les matins à vélo pour aller au travail vous permet d’être réveillé. Ne pas être endormi signifie être plus productif. Preuve à l’appui avec l’étude canadienne d’Alberta Centre for Living qui confirme qu’un salarié se déplaçant en vélo est jusqu’à 12 % plus productif.

Les mêmes recherches avancent qu’une personne qui vient en vélo prendra 27 % de congés maladie en moins et l’entreprise où il travaille sera aussi plus rentable avec un cycliste. Vous l’aurez compris, il est fortement conseillé de mettre dans son CV qu’on est un « cycliste aguerri ».

Faire du vélo pour sa planète

Sa propre santé est aussi importante que celle de la Terre. Ces derniers mois, l’actualité a prouvé qu’il fallait réagir, Emmanuel Macron parle même de la « fin de l’abondance ».  Et le meilleur moyen de ne pas polluer, c’est d’utiliser ses muscles pour se déplacer. 

Alors que le vélo ne pollue absolument pas les voitures particulières émettent 15,7% des gaz à effet sur le territoire et polluent plus que tous les autres moyens de transport, selon Secten. Et, sur une même distance, un automobiliste émet en moyenne 12 fois plus de gaz à effet de serre qu’un cycliste. Pédaler c’est aussi très bon pour la santé de sa planète.

Être plus en sécurité sur la route

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sécurité routière (@securite__routiere)

Souvent on pense que vulnérabilité équivaut à manque de sécurité. Pourtant, l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière rapporte que le vélo est moins accidentogène que les véhicules motorisés.

Les raisons des accidents mortels en vélo sont dû à la vitesse importante sur les routes de campagne. Mais dans les villes, plus les infrastructures pour les cyclistes sont développés et plus la sécurité de ces deux roues est assurée.

Le vélo est encore loin d’être le moyen de déplacement parfait

Même si les vélos ont une multitude d’avantages, le cyclisme présente des défauts. Il est impossible par exemple de demander à un père de famille à la campagne de passer au vélo.

De plus, les personnes qui ont passé le pas s’aperçoivent que garder son vélo dans la rue c’est prendre un risque. Vélo Perdu partage qu’en moyenne 1076 vélos sont volés en France chaque jour. Chaque année en France, 2 % de la totalité des vélos disparaissent.

Mais si vous avez un moyen de mettre en sécurité votre vélo et si vous vivez et travaillez en ville, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas passer à cette forme de déplacement.

0