Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Carburant : Le prix va-t-il baisser cet été ?

Publié par Céline le 22 Juil 2022 à 9:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis trois semaines, les stations-service ont tendance à afficher des prix de plus en plus bas. Une bonne nouvelle sur la route des vacances, mais finalement, est-ce que ce mouvement va continuer ? Faisons-le point ensemble.

Diesel : 18 centimes de moins qu’il y a un mois

Bonne nouvelle en ce jeudi 21 juillet 2022. Les automobilistes ont eu le plaisir de découvrir qu’une nouvelle baisse vient d’avoir lieu sur le prix des carburants. En effet, le diesel retrouve son prix du début de semaine et s’affiche, en cette veille de départ en vacances, en moyenne à 1,98 € le litre. Ce qui représente un centime de moins qu’il y a une semaine. Mais surtout 18 centimes de moins que le mois dernier.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Même constat pour le Sans Plomb 95. Ce dernier est désormais affiché en métropole au prix de 1,97 € le litre pour l’E5. Ce qui représente 6 centimes d’économie comparés à la semaine dernière. Et 15 centimes par rapport au mois dernier. L’E10 s’affiche quant à lui à 1,91 € le litre. Soit 6 centimes de moins que la semaine dernière et 16 centimes de moins que le mois précédent. Le Superéthanol-E85 et le GPL sont stables. Le prix respectif du litre est de 0,86 € et 0,87 €.

Baisse du prix du carburant cette tendance va-t-elle durer

Un accord serait en vue entre l’exécutif et Les Républicains pour augmenter cette ristourne

Mais selon les propos d’Anne-Sophie Alsif, cheffe économiste au cabinet BDO, relayaient par nos confrères de TF1, les prochains week-ends de chassés-croisés des vacanciers devraient interrompre cette tendance à la baisse. En effet, comme Madame Alsif le révèle :

« Nous allons voir un pic cet été, car il y aura une augmentation de la consommation avec les vacances. Puis, il y en aura encore un cet hiver, occasionné par la baisse des températures.Une fois ces pics passés, on sera enfin sur une tendance baissière du prix du pétrole » .

Mais attention, dès le 1er octobre, la remise de 18 centimes financée par l’État doit disparaître progressivement. Pour l’heure, il s’agit d’une théorie étant donné que cet agenda pourrait être modifié par les débats en cours à l’Assemblée nationale. Un accord serait d’ailleurs en vue entre l’exécutif et Les Républicains afin de finalement augmenter cette ristourne.

À suivre…

0