Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Élisabeth Borne filmée en train de vapoter en pleine Assemblée Nationale, les internautes sont sous le choc (vidéo)

Publié par Céline le 21 Juil 2022 à 16:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi 20 juillet, une internaute a été choquée de constater qu’Elisabeth Borne a de nouveau été filmée en train de vapoter sa cigarette électronique à l’Assemblée nationale. Pourtant, ce geste est passible d’une amende et ce n’est pas la première fois qu’on la surprend. 

Élisabeth Borne est pourtant bien placée pour savoir que ce geste est interdit

Celle qui a été nommée Ministre le 16 mai dernier est pourtant bien placée pour le savoir puisque, à plusieurs reprises, elle a été prise en flagrant délit en train de vapoter au Sénat. En effet, comme vous avez pu le constater sur les images diffusées ce mercredi 20 juillet 2022 par la chaîne Public Sénat, on peut voir la femme politique de 61 ans inhaler quelques bouffées, sous son masque, de sa cigarette électronique. Un geste qui a rapidement été pointé du doigt par un grand nombre d’internautes.

D’autant plus que ce n’est pas la première fois que cela se produit, ni la seconde d’ailleurs…  En effet, la Première Ministre avait déjà été surprise le 16 février dernier à vapoter. Le 12 janvier 2021, le député Maxime Minot s’était même déjà insurgé à ce sujet.

« Sympa la ministre du Travail, Elisabeth Borne qui vapote tranquillement pendant que je lui pose une question… Le nouveau monde est particulier… ».

Que risque la première Ministre ?

Sur le site Internet du ministère du Travail, il est pourtant indiqué qu’il est formellement interdit de fumer et de vapoter sur les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif. Et même si certains organismes peuvent autoriser le vapotage au sein des bureaux individuels… L’Assemblée nationale et le Sénat confirment qu’il est interdit de fumer dans l’hémicycle !

Et d’ailleurs, ils spécifient également que cette interdiction s’applique à la cigarette électronique. Ce geste est donc passible d’une contravention d’un montant forfaitaire de 68 euros. Visiblement, pas assez onéreux pour dissuader Elisabeth Borne

Source : Twitter
0