Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Canada : quelle est cette étrange maladie du cerveau qui inquiète et dont personne ne connaît la cause ?

Publié par Quentin VIALLE le 06 Mai 2021 à 21:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une menace grandissante ! Au Canada, une quarantaine de personnes sont soupçonnées de souffrir d’une mystérieuse maladie du cerveau. Selon les autorités de santé, six personnes sont déjà décédées de ce syndrome que personne n’arrive à cerner. On vous en dit plus !

La suite après cette publicité

Canada : une maladie du cerveau qui inquiète

La suite après cette vidéo

Le premier cas de cette maladie neurologique a été signalé en 2015. Depuis, environ 40 personnes sont devenues des cas suspects, et six personnes en seraient mortes, selon les autorités de santé. Une maladie du cerveau très inquiétante qui touche aussi bien les hommes que les femmes, mais qui reste aujourd’hui une grande interrogation pour le monde médical. Elle provoquerait chez les patients atteints une démence, mais aussi des troubles du langage, de jugement et de l’équilibre.

Steve Ellis, dont le père âgé de 63 ans a été diagnostiqué en 2019, explique que ce dernier a commencé à avoir « des hallucinations, des délires, un comportement agressif, une perte de poids et des comportements presque enfantins« . Et ce dernier n’a aucune réponse face à ses interrogations.

La suite après cette publicité
Canada : une maladie du cerveau dont personne ne connaît la cause inquiète les autorités

>>> A lire aussi : Victime d’une étrange maladie, cette femme oublie souvent qu’elle… est en couple !

Un flou total

Face à cette maladie neurologique, les autorités peinent à apporter des réponses claires. Steve Ellis, qui a vu son père changer de comportement brutalement sans savoir pourquoi, a déclaré : « Je peux comprendre que le gouvernement ne veuille peut-être pas donner trop d’informations pour ne pas effrayer, mais en même temps, ne pas en donner fait peur aussi« . Alors que la plupart des cas sont aujourd’hui recensés dans le nord-est et le sud-est du Nouveau-Brunswick, un chercheur a avancé l’hypothèse que ce mal pourrait avoir été provoqué par une cause environnementale. Mais pour l’heure, aucun élément ne tend à le prouver. Si des recherches sont actuellement en cours, le mystère reste entier.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Un chien va patienter pendant plus de 6 jours devant l’hôpital où se trouve son maître !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.