Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Céline Kallmann, journaliste de RMC, s’effondre en larmes à l’antenne en lançant un sujet poignant (vidéo)

Publié par Maxime le 17 Sep 2019 à 17:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

 

La voix chevrotante, tremblotante, Céline Kallmann n’a pas pu aller au bout de sa phrase. La journaliste de RMC, présentatrice des journaux du matin dans l’émission Bourdin Direct, s’est retrouvée submergée par l’émotion ce mardi matin. En évoquant à l’antenne, le meurtre atroce d’une femme de 27 ans, poignardée par son ex-compagnon, devant ses trois enfants mineurs, dans une rue du Havre, la journaliste n’a pas pu retenir ses larmes, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

>>>À lire aussi : « Celui qui ne frappe pas sa femme n’est pas un homme », les propos glaçants du chanteur marocain Adil El Miloudi font scandale

La suite après cette publicité

Céline Kallmann submergée par l’émotion en plein direct

Alors qu’elle devait introduire un sujet sur ce terrible drame, Céline Kallmann a fondu en larmes sur le plateau. « Le reportage que vous allez entendre maintenant, je vous préviens tout de suite, va vous glacer le sang. Mais il est nécessaire pour prendre conscience pour continuer la lutte contre la violence faite aux femmes. Il m’a beaucoup ému ce reportage » prévient-elle, des sanglots dans la voix. Sentant l’émotion montée chez sa collègue, Jean-Jacques Bourdin prend le relais à l’antenne, comme pour rassurer la présentatrice : « Ce reportage est tout simplement incroyable. Vous savez ce qu’on va faire Céline ? On va le regarder calmement, tranquillement. »

>>>À lire aussi : Battue par son mari, elle met en scène les différentes étapes de leur relation, des roses aux coups, dans une vidéo poignante

La suite après cette publicité

Le 105e féminicide depuis le début de l’année

Le sujet en question concernait ainsi cette sauvage agression meurtrière survenue lundi après-midi au Havre. Ce drame survient deux semaines après l’ouverture d’un Grenelle contre les violences conjugales. Le Premier ministre – et ancien maire du Havre – Edouard Philippe a annoncé le 3 septembre dernier des premières mesures visant à lutter contre ces violences faites aux femmes. Elles prévoient notamment l’ouverture de nouvelles places en hébergement d’urgence, et la possibilité généralisée de porter plainte depuis l’hôpital. Depuis le début de l’année 2019, 105 femmes ont perdu la vie sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint.

>>>À lire aussi : Généraliser les plaintes à l’hôpital, nouvelles places en hébergement d’urgence : les mesures du gouvernement pour lutter contre les violences conjugales

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.