Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Confinement : Emmanuel Macron va trancher à cette date !

Publié par Lucie B le 28 Jan 2021 à 10:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mercredi 27 janvier, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, annonce que différents scénarios, sur le confinement, sont à l’étude. Le président de la République doit trancher, ce week-end ou lundi.

confinement

À lire aussi : Son père est mort du Covid-19 et elle n’a pas pu le voir une dernière fois : elle raconte sa détresse, en larmes (Vidéo)

Des scénarios à l’étude pour remplacer le couvre-feu à 18 heures

Mercredi 27 janvier, à la sortie du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, admet que le couvre-feu à 18 heures « ne freine pas suffisamment » le Covid-19. Il annonce que « différents scénarios » sont à l’étude par le gouvernement, dont celui « d’un confinement très serré » . Pour trancher, un nouveau conseil de défense sanitaire exceptionnel va avoir lieu, dans les jours qui viennent, « peut-être ce week-end, ou lundi » . 

« On n’attendra pas une semaine de plus pour trancher. Les Français ont désormais besoin de réponses » , confie un ministre. Le président de la République, Emmanuel Macron, attend le résultat de deux études, l’une sur la prévalence du variant anglais et l’autre sur les effets du couvre-feu, avant de prendre sa décision concernant le confinement.

Des divisions au sein même du gouvernement au sujet du confinement

Le président de la République, Emmanuel Macron, fait face à un casse-tête et ceux, depuis un certain temps. « Le président travaille sur toutes les hypothèses depuis une semaine. La difficulté, c’est d’avoir à assumer une décision par anticipation, la faire accepter des Français alors que le plateau de contamination est certes haut, mais il ne montre pas encore comme les spécialistes le prédisent » . 

La tâche est d’autant plus ardue, qu’au sein même du gouvernement, il y a des divisions entre ceux qui veulent un confinement ferme et les autres qui réclament une ligne plus souple. Ces derniers sont représentés par Jean-Michel Blanquer, Frédérique Vidal et Roselyne Bachelot, qui ont déclaré lors du conseil de défense : « on veut de la cohérence et plus de précisions dans les choix à venir » . « Ils en ont surtout marre qu’on aborde la gestion de cette crise uniquement sous l’aspect sanitaire, sans forcément prendre en compte la vie des gens » , confesse un conseiller.

Quel que soit le confinement choisi par le président de la République et les membres du conseil de défense, il serait délicat de l’annoncer aux Français, comme l’explique, un peu amèrement, un conseiller. « Le gouvernement va avoir un gros boulot de communication dans les prochains jours. Il faudra être un peu meilleur que ces derniers temps » . 

Source : Le Parisien

À lire aussi : Génération Covid : Cette petite fille qui cherche du gel hydroalcoolique partout fait fondre (et pleurer) les internautes !