Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Confinement : la très mauvaise nouvelle annoncée par Edouard Philippe… un vrai coup de massue !

Publié par FJ le 20 Avr 2020 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Hier soir, dans son allocution accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran, Edouard Philippe a annoncé les grandes lignes du déconfinement. Sans pour autant dévoiler le plan qui sera présenté dans deux semaines, il en a dit plus sur la situation des cafés et des restaurants.

fermeture café restaurant

>>> À lire aussi : Gilets jaunes : Edouard Philippe annonce de possibles interdictions de manifestations dans les quartiers les plus touchés

Les cafés et restaurants resteront fermés après le 11 mai

C’est une annonce qui était extrêmement attendue par les restaurateurs. Et évidemment, cette nouvelle ne leur fait pas plaisir. Edouard Philippe a bien confirmé que ces établissements allaient rester fermés après le 11 mai. 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Ce qui a des conséquences dramatiques. Beaucoup d’entre eux ne savent pas s’ils pourront rouvrir après la crise sanitaire qui pourrait être fatale pour eux. Hervé Becam, vice-président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), réagit à l’allocution d’Edouard Philippe.

>>> À lire aussi : Fin du confinement : Edouard Philippe explique comment le déconfinement pourrait se faire

« Une catastrophe » selon Hervé Becam

« Les propos précédents du président de la République et les différents rendez-vous téléphoniques avec les ministères nous laissaient entrevoir que nous ne serions pas les premiers à sortir du confinement ». Explique vice-président de l’UMIH.

« Maintenant, ça ne nous empêche pas de travailler activement, depuis déjà quelques jours, à faire des propositions de mise en sécurité de nos personnels, de nos collaborateurs et de nos clients dans nos établissements pour espérer une ouverture la plus rapide possible. »

Il déclare ensuite que c’est une « catastrophe », avant de conclure « Il y a presque trois semaines, nous avions signé une convention avec l’État. Pour que les établissements hôteliers puissent accueillir des personnels soignants, des personnels de sécurité, puis des SDF.

Cette convention prévoit que les établissements seront indemnisés et payés pour les prestations qu’ils fournissent. Mais aussi pour l’immobilisation de leurs locaux. »

>>> À lire aussi : Alerte Coronavirus : Edouard Philippe annonce enfin la date du prolongement du confinement !