Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Coronavirus : le gouvernement change d’avis sur l’aide de 150 euros…

Publié par Justine le 19 Oct 2020 à 11:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors de l’interview du 14 octobre, Emmanuel Macron a annoncé une « aide exceptionnelle de 150 euros pour 100 euros par enfant » pour faire face au couvre-feu imposé après un rebond du Coronavirus. Le gouvernement est revenu sur cette annonce par deux fois face à la polémique grandissante.

Emmanuel Macron

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron va-t-il réellement respecter le couvre-feu et ne pas voir ses petits-enfants ?

Une aide pour faire face au Coronavirus et au couvre-feu

Pour faire face au Coronavirus, Emmanuel Macron a imposé un couvre-feu dans certaines grandes villes. Pour aider les Français à garder la tête hors de l’eau financièrement, il a précisé qu’une « aide exceptionnelle de 150 euros plus 100 euros par enfant » allait être mise en place pour « les bénéficiaires du RSA et des APL- ce qui touche du coup tous les jeunes très largement, les 18/25 ans ».

Or, le lendemain, l’entourage du Premier Ministre est revenu sur les propos du Président en apportant quelques précisions. Cette aide de 150 euros est uniquement à destination des bénéficiaires du RSA et de l’Allocation de solidarité spécifique, à laquelle s’ajoute 100 euros par enfant. Les bénéficiaires de l’APL perçoivent uniquement la prime de 100 euros par enfant. Ces propos font rapidement polémique pour les associations de lutte contre la précarité, puisque les jeunes de moins de 25 ans sans enfant sont laissés de côté.

>>> À lire aussi : Attestation de couvre-feu : elle est en ligne, comment se la procurer ?

Le Coronavirus et la crise économique touchent les jeunes

C’est dans un entretien accordé au Journal du Dimanche que Jean Castex rectifie le tir : « S’agissant des jeunes, je vous annonce aujourd’hui que nous leur étendons cette aide: 150 euros seront également versés aux 400.000 jeunes qui touchent les APL et aux étudiants boursiers ».

Le Premier Ministre poursuit : « nous avons aussi pleinement conscience du fait que lorsque survient une crise économique, elle touche d’abord et de plein fouet les personnes précaires et les jeunes ». Le cabinet d’Olivier Véran a annoncé que les sommes seront versées « dans les prochaines semaines » et « sera automatique, sans qu’aucune démarche ne soit nécessaire », relate Le Parisien.

Enfin, le Premier Ministre précise que « l’acte II de la stratégie pauvreté » doit être présenté d’ici peu. Ce plan contient des annonces sur la campagne hivernale en période de Coronavirus « qui commence habituellement le 1er novembre, commencera aujourd’hui même ». En effet, « Cela permettra l’ouverture de places d’hébergement afin d’assurer une mise à l’abri dès le début du couvre-feu ».

>>> À lire aussi : Le couvre-feu pourrait durer très longtemps !

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail