Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : La Poste annonce un très gros changement pour la distribution du courrier

Publié par Jessy le 29 Mar 2020 à 11:37

On en parle peu, et pourtant… Chaque jour, les postiers vous livrent votre courrier, même en pleine crise sanitaire. Depuis plusieurs jours, les syndicats alertent sur la situation sanitaire à laquelle sont confrontés les employés de La Poste. Le groupe a décidé de livrer le courrier trois jours dans la semaine : les mercredi, jeudi et vendredi, à compter du 30 mars !

>> À lire aussi : Coronavirus: le vinaigre blanc désinfecte t-il vraiment ?

Les postiers : les oubliés de la crise sanitaire !

Parmi les nombreux métiers oubliés durant cette crise sanitaire, celui des postiers commence à faire parler. Chaque jour, ces derniers livrent les colis et le courrier, alors que cela peut constituer un danger pour eux, et pour la population. Depuis plusieurs jours, les syndicats tirent la sonnette d’alarme sur les conditions de travail en pleine crise sanitaire. Des employés ont même témoigné de leurs conditions. Sur Twitter, un employé de la Poste a ainsi annoncé : « Le service est désinfecté le week-end, mais nous revenons tous les jours. C’est dangereux pour nous. Et tout le monde s’en fout » . De plus en plus de témoignages ont fait surface, poussant La Poste à prendre une décision.

>> À lire aussi : Alerte Coronavirus : Edouard Philippe annonce enfin la date du prolongement du confinement !

Colis et courrier livrés trois jours par semaine, l’arrêt du service est possible !

Au lieu de livrer votre courrier toute la semaine, le groupe La Poste a décidé de maintenir le service trois jours par semaine. Vos colis et votre courrier seront donc livrés les mercredi, jeudi et vendredi, à partir du 30 mars. Une nouvelle confirmée par le service presse de La Poste, comme le rapporte CNet France. Cependant, l’arrêt complet du service reste encore possible, selon l’avancée de la crise sanitaire.

Le communiqué de presse annonce que le groupe pourrait suspendre son service si les conditions de travail ne sont pas convenables, à savoir « l’accès à des points d’eau identifiés, équipement en gel hydro-alcoolique ou lingettes virucides, masques pour les services l’exigeant (services de proximité pour les plus fragiles) » . Sur les 7 000 bureaux disponibles dans toute la France, seuls 1 600 resteront ouverts, comme l’indique CNet France.

>> À lire aussi : Coronavirus : vous êtes nombreux à négliger cette chose essentielle pendant le confinement mais très importante pour votre santé !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.