Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Louise Chabat : la fille d’Alain Chabat pousse un violent coup de gueule sur instagram !

Publié par Claire JONNIER le 05 Août 2020 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Louise Chabat est en colère ! Et sur son compte instagram, elle n’a pas hésité à le faire savoir. En cause ? De grandes marques de vêtements qui excluent complètement les grandes tailles. Du coup, armée de son téléphone, elle diffuse un message cinglant ! Découvrez cette magnifique prise de position en vidéo :

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Elle perd 56 kilos en un an grâce à ces 5 astuces !

Louise Chabat : un coup de gueule violent !

La suite après cette publicité

Sur son compte instagram, Louise Chabat a décidé de passer un coup de gueule violent ! En effet, ce 31 juillet, elle déplore qu’une marque de maillot de bain ne passe pas la barrière des tailles 42. D’ailleurs, elle qui fait du 40, elle s’étonne de commander un modèle en taille L !

« Si je moi je fais du L, qu’en est-il du reste des femmes françaises ? Qui font du 42, 44, 46 et plus ? La plupart des marques ne taillent pas après le XL (soit 42 et 44) et pourtant la plupart des femmes font ces tailles-là ! » Du coup, elle organise un petit concours pour connaître les mensurations de ses abonnés. C’est ainsi qu’il se rend compte que 49 % des femmes qui la suivent font plus qu’une taille 40…

louise-chabat-la-fille-dalain-chabat-pousse-un-violent-coup-de-gueule-sur-instagram

>> À lire aussi : Adele : très amaigrie , ses fans s’inquiètent pour son état de santé

La suite après cette publicité

« Ils me rendent folle »

Du coup, Louise Chabat prend son clavier et écrit un message cinglant à destination de toutes les marques de vêtements qui font de la discrimination autour des grandes tailles.

« Je ne comprends pas pourquoi les marques ne capitalisent pas sur la majorité des femmes qui fait du 42 et plus. Il y’a de la maille à se faire les gars, allô ! IL Y A DE LA DEMANDE ON SE RÉVEILLE ! Ils me rendent folle. Je ne comprends pas! Expliquez-moi la logique. Je croyais que l’argent guidait le business mais là ils en perdent en discriminant la majorité ! Pourquoi ? »

La suite après cette publicité

Et pour aller plus loin, elle invite même toute sa communauté à se mobiliser pour faire connaître les marques « inclusives » qui proposent des modèles au-dessus du 40 ou du 42. De quoi mettre un grand coup de pied dans la fourmilière !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.