Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

En Bretagne, cette crêperie offre une crêpe en échange d’une bouteille remplie de mégots de cigarettes

Publié par Manon CAPELLE le 03 Sep 2019 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Bretagne, deux crêperies rejoignent l’initiative du zéro mégot en monnayant une bouteille remplie de mégots de cigarettes contre une crêpe au sucre.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Faites un geste pour la planète et optez pour cette capsule rechargeable

Une bouteille de mégots de cigarettes contre une crêpe

La suite après cette publicité

Valérie Cabot introduit le mouvement zéro mégot dans ses deux crêperies à Saint-Malo. Dès le 1er Septembre, la Duchesse Anne et au Corps de garde offrent une crêpe au sucre aux clients qui ramènent une bouteille remplie de mégots de cigarettes. En effet, c’est à la suite de l’initiative de certains citoyens à Dinard et aux Sables-d’Olonne que la restauratrice de ces crêperies décide de continuer sur la même lancée.

Valérie Cabot restauratrice

Photo Ouest France

Geste simple qui sauve la planète, Valérie Cabot n’attend pas un nombre particulier de bouteilles. Seulement le plus possible. Elle désire inciter les touristes et les habitants à faire plus attention à notre planète avec les petits gestes du quotidien. Cette gérante a déjà fait un geste pour la planète dans son restaurant la Duchesse Anne en remplaçant les sets de table et les serviettes par des nappes et des serviettes en tissu.

La crêperie veut alerter sur le danger de la pollution des mégots

La suite après cette publicité

« Ça m’énerve de voir des mégots partout. Même s’il y a des cendriers, on voit plein de mégots par terre, entre les pavés. Sur la plage, c’est aberrant«   déclare-t-elle à Ouest France. Les mégots jetés à terre mettent jusqu’à 15 ans pour se dégrader et un mégot suffit à polluer 500 litres d’eau. Ce n’est pas anodin pour les habitants de Saint-Malo qui vivent justement en bord de mer.

Cette action sera menée à titre d’expérience pendant un mois. Quant au recyclage des bouteilles, Valérie Cabot projette de se mettre en relation avec une association rennaise pour lutter contre la pollution plastique.

Restauratrice bretonne engagée, Valérie Cabot espère montrer l’exemple et inciter les autres restaurateurs de la région et du territoire français à faire de même.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : #FillTheBottle : le nouveau challenge lancé par les jeunes pour ramasser des mégots

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.