Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

On a découvert la raison biologique qui pousse à tuer

Publié par Notre Rédaction le 11 Avr 2015 à 15:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La plus grande université Australienne, Monash, s’est penchée sur une étude du cerveau humain, et surtout sur les causes qui expliqueraient pourquoi un individu en vient à être capable d’en tuer un autre.

 

Des personnes-tests appelées dans le cadre de l’étude ont eu pour « mission » de jouer à un jeu de guerre très réaliste, alors que leur activité cérébrale était en même temps activement surveillée par résonance magnétique fonctionnelle. Ils devaient d’abord abattre des citoyens innocents, puis des soldats ennemis.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

 

Les résultats font froid dans le dos : dans des cas spécifiques, comme la guerre, l’homme est donc capable de tuer et de justifier son geste. L’étude prouve qu’un tueur potentiel sommeille donc en nous tous.

 

« Quand les participants ont dû tirer sur des citoyens, nous avons remarqué une activité frappante du cortex orbitofrontal latéral, la région du cerveau qui joue un rôle-clé dans la prise de décisions d’ordre moral. Cela signifie donc que plus l’activité de la zone était importante, plus le sentiment de culpabilité est fort. Quand on demandait d’abattre des soldats ennemis, cette zone du cortex n’était absolument pas activée. » a expliqué le Docteur Pascal Molenberghs.

il-aurait-utilise-un-pistolet-pour-tuer-sa

Découvrez aussi : il manque de se tuer en faisant de la muscu