Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Les autotests de dépistage du Covid-19 bientôt disponible en France

Publié par Sacha JOUANNE le 15 Mar 2021 à 16:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jérôme Salomon était l’invité ce dimanche de l’émission BFM Politique sur BFMTV. Le directeur général de la Santé a alors annoncé qu’il est possible que des autotests soient mis en vente dès cette semaine dans les pharmacies et peut-être dans les supermarchés.

Jérôme Salomon a annoncé que des autotests seront peut-être en vente dès cette semaine

>>> À lire aussi : Lidl et Aldi : tout le monde se rue sur les tests Covid à faire chez soi !

Des autotests commercialisés peut-être dès cette semaine

Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon était l’invité de l’émission BFM Politique sur BFMTV ce dimanche. Lors de cette émission, il a annoncé la possible mise en vente des autotests de dépistage pour la Covid-19 dès cette semaine dans les pharmacies et peut-être dans les supermarchés. Mais le directeur générale de la Santé s’est tout de même affiché prudent au micro de BFMTV. « La vraie question pour moi, c’est l’évaluation scientifique. On ne peut pas autoriser des tests qui donneraient de faux négatifs, ou des faux positifs » , a-t-il déclaré avant d’ajouter. « Il faut donc la certitude que ces tests sont fiables puis que les Français puissent avoir une confirmation du test du coronavirus » .

Cette question de la traçabilité de ces autotests est essentielle afin que l’assurance maladie puisse faire son travail de recherche des cas contacts et de « contrôler l’isolement des cas positifs » , selon France Bleu. Si cela est respecté, ces autotests s’inscriront dans la stratégie mise en place par le gouvernement de « Tester, alerter et protéger » .

Des autotests rapides à faire chez soi !

Ces autotests ont une utilisation très simple. Pour se faire tester avec ce test antigénique, il faudra alors prendre le coton-tige qui est bien moins grand que les écouvillons, utilisés par les professionnels. Ensuite, il faudra l’introduire au fond de son nez et frotter les parois de ses narines. Pour finir, il faut plonger le coton-tige dans une « solution qui détecte la présence du Covid-19 en moins d’une demi-heure » . À noter que plusieurs pays notamment comme l’Allemagne, le Portugal ou encore le Royaume-Uni ont déjà autorisé ces autotests Covid-19.

La Haute autorité de santé doit désormais se prononcer cette semaine afin de « déterminer quels tests seront en vente » .

>>> À lire aussi : Covid-19 : les effets de vaccins déjà ressentis en France ?