Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Découvrez la première rappeuse afghane

Publié par La rédaction le 29 Avr 2013 à 10:50

Après vous avoir présenté la première Femen Tunisienne qui était menacée de mort, découvrons aujourd’hui une autre femme qui boulverse les codes dans son pays.

Soosan Firooz a 23 ans et entend bien faire passer un message à travers ses textes. En effet, la jeune femme fait du  » rap « . Un style que l’on prête plus facilement aux hommes surtout en Afghanistan, un pays où les femmes artistes ne sont pas les bienvenues.

Soosan a vécu 7 ans dans un camp de réfugiés de guerre en Iran avec sa famille. Dans ses chansons, elle révèle la misère que vivent les exilés de la guerre civile en Afghanistan.

Dès son retour en Afghanistan en 2003, Soosan est très vite la cible d’attaques. En effet, la jeune femme choque en s’attaquant à des problèmes sociaux qui gênent.

Découvrez son clip et une partie de la traduction de ses textes faites par Courrier International :

Écoutez mes histoires, écoutez
Écoutez ma peine, ma tristesse
Écoutez l’histoire de mon exode et de ma vie dans la rue
Nous étions perdus, nous étions perdus, perdus à travers le monde
La guerre m’a chassée de ma patrie

L’exil a commencé, les épreuves ont commencé
Les privations, la misère
Les balles pleuvaient sur nous, notre ferme réduite en cendres, nos arbres
desséchés
En larmes, nous avons traversé la frontière
Comme des oiseaux sans ailes, sans ailes
Des ailes, des ailes, des ailes, des ailes
Nous étions perdus, nous étions perdus, perdus à travers le monde

Découvrez plus de paroles sur le site de Courrier International.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.