Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Coupures de courant : les prévisions pour le mois de janvier sont tombées

Publié par Lucas Obin le 22 Déc 2022 à 8:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les jours passent et le mois de janvier se rapproche à grandes enjambées. Alors que les Français ont tenté d’occuper leurs esprits autrement qu’en pensant à la difficulté du quotidien grâce à la Coupe du Monde de football et au formidable parcours de l’Équipe de France, à chasser le naturel : il revient au galop. Et en parlant de ça, les coupures de courant, elles, sont toujours bel et bien menaçantes. Mais bonne nouvelle : le mois de janvier devrait y échapper !

>>> À lire aussi : Coupures d’électricité : cet objet qui se vend en masse face aux menaces

En janvier, le courant sera bien là

C’est l’excellente information du jour qui devrait ravir les Français effrayés tout en agaçant ceux ayant accouru dans les magasins de bricolage pour s’offrir un groupe électrogène. Et pour cause ! RTE, qui gère principalement le réseau de haute tension en France, a confirmé que le mois de janvier devrait bel et bien échapper aux coupures de courant qui menacent le pays depuis de nombreuses semaines, désormais.

Grâce, tout particulièrement, aux efforts réalisés par les Français, l’approvisionnement en électricité pourra donc se faire normalement en janvier. Autrement dit : il ne devrait pas y avoir de coupures de courant pour les premières semaines de la nouvelle année 2023. « Sous réserve du maintien des efforts d’économies d’énergie, ces évolutions favorables permettent de réduire le risque » , a ainsi confié le porte-parole de RTE au sujet des réserves en électricité.

>>> À lire aussi : Paris : une coupure d’électricité massive a plongé une partie de la Capitale dans le noir

engie somme clients énergie électricité

Les températures ont aussi aidé

Si les ménages sont ceux à féliciter, les Français peuvent également dire merci à la météo clémente, dont les douces températures ont permis de décaler l’utilisation du chauffage, notamment. En effet, les conditions météorologiques de l’hiver pourraient être responsables des éventuelles coupures de courant à venir. Il faut ainsi prier pour que Dame Nature soit bien lunée…

Quoi qu’il en soit, pour l’heure, les coupures de courant n’ont provisoirement plus à nous faire peur. Et, ce, jusqu’à ce que le niveau de remplissage des stocks de gaz ne soit inférieur à 85% de sa capacité maximale… Croisons les doigts !

>>> À lire aussi : Leroy Merlin : avec ce produit à 5 euros, vous allez faire de belles économies de chauffage

0