Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Delphine Jubillar : l’étrange comportement de son mari Cédric pendant les fouilles

Publié par La rédaction le 29 Juil 2021 à 9:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Près de 8 mois après la disparition mystère de Delphine Jubillar, aucune trace de l’infirmière n’a encore été retrouvée. Alors que de nombreuses recherches ont été organisées à plusieurs reprises, une nouvelle battue a été effectuée récemment dans le but de retrouver ne serait-ce qu’un seul indice.

La suite après cette publicité

Lors de cette battue, Cédric, son mari et principal suspect, a marqué les personnes présentes sur place de par un comportement des plus étranges.

>>> A lire aussi : Delphine Jubillar : Un nouveau suspect dans l’affaire ?

La suite après cette vidéo

Un regard suspect de Cédric ?

La suite après cette publicité

Et si Cédric, le mari de Delphine Jubillar, avait laissé s’échapper une pointe d’indice durant la dernière battue organisée ? Cela pourrait être possible. En effet, il y a quelques jours, les proches de l’infirmière disparue ont confié diverses informations sur le comportement de Cédric, le mari et suspect, lors de la dernière recherche collective organisée.

« C’est là que Cédric s’était arrêté pendant les recherches, et il regardait par-là », explique l’une des amies de Delphine au magazine Le Point. Selon elles, le comportement de Cédric à ce moment précis a provoqué en elles l’envie de revenir plus tard pour tenter de chercher plus en profondeur.

delphine jubillar cedric comportement

>>> A lire aussi : Affaire Delphine Jubillar : un véhicule suspect découvert sur les caméras de vidéosurveillance

La suite après cette publicité

La disparition de Delphine Jubillar est un vrai mystère

Pour l’heure, Cédric reste le suspect numéro 1 dans l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar. Il demeure chaque jour un peu plus au centre de toutes les suspicions. Et cela tout particulièrement du côté des proches de l’infirmière.

De son côté, aucun aveu n’a encore été fait. La présomption d’innocence reste de mise, même si tout semble aller dans le sens d’une évidente culpabilité, tant les preuves de sa haine naissante vis-à-vis de sa femme ne cessent d’être révélées.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi :Cédric Jubillar : cette question des enquêteurs à laquelle il refuse de répondre…

Source : Femme Actuelle

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.