Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Ils détruisent la réputation de leur photographe de mariage… Et cela va leur coûter très très cher !

Publié par Nicolas F le 04 Août 2017 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ça devait être le plus beau jour de leur vie, il s’est transformé en cauchemar. Neely et Andrew se sont dits oui devant toute leur famille et amis, mais aussi devant l’objectif alerte d’Andrea Polito. C’est aujourd’hui la relation entre les jeunes mariés et la photographe qui vient tout gâcher. En effet, trois ans après le mariage, un juge a condamné le couple à verser un million de dollars à la photographe. Pourquoi ?

La suite après cette publicité

 

La blogueuse lance une campagne de destruction

La suite après cette vidéo

L’affaire a éclaté en janvier 2015, quand la blogueuse américaine Neely Moldovan s’est exprimée à la télévision américaine pour raconter son histoire. Selon elle, Andrea Polito, la photographe officielle de son mariage « retiendrait des photos en otage ». Neely n’a jamais reçu les photos de son mariage car la photographe prétend qu’elle n’a pas le droit de les récupérer tant que sa facture ne sera pas réglée. « Ça nous brise le cœur parce que ce sont des souvenirs », continue-t-elle à raconter sur NBC. Mais peu à peu l’histoire prend de l’ampleur, car les fans de la blogueuse s’y mettent et commencent à s’en prendre à la photographe sur les réseaux sociaux.

La suite après cette publicité

Neely et son mari Andrew vont devoir donner un million à la photographe (neelykins/Instagram)

Le couple refuse un paiement exigé dans le contrat

À cause de la campagne de démolition virtuelle qu’a entrepris le couple, la photographe est la cible des attaques sur Internet. Ses contrats finissent par se perdre et elle doit même arrêter son activité. Mais pourquoi tout cela a commencé ? Parce que la photographe exigeait un paiement de 125 dollars pour que le couple ait le droit de choisir une image personnalisée pour la couverture de leur album. Les mariés ont refusé de donner cette somme malgré le fait que c’était inscrit dans leur contrat. Alors la photographe a décidé de ne pas fournir les photos tant qu’elle n’était pas payée, encore une fois, le contrat mentionnait qu’ils ne recevraient leurs photos qu’après paiement. « Elle n’a pas lu les termes du contrat. Elle ne comprenait pas pourquoi elle ne pouvait pas avoir les photos en haute résolution. C’était écrit en gras dans le contrat », se justifie la photographe.

La photographe Andrea Polito s’exprime à la télé (Capture CBS Dallas/ Fort Worth)

 

La suite après cette publicité

Neely et Andrew ne se doutaient pas que leur mariage allait leur coûter cher (neelykins/Instagram via Elixir Entertainment)

 

Une photo du mariage prise par un invité (neelykins/Instagram)

Ils auraient mieux fait de ne pas étaler leur litige

Légalement la photographe était dans ses droits et la diffamer à la télévision pour 125 dollars était exagéré. Comme cette campagne de dénigrement a ruiné sa carrière, Andrea Polito a porté plainte. « J’aimais me lever le matin, j’étais excitée et j’avais un but, ils m’ont pris tout ça. Au cours des deux dernières années, j’ai eu l’impression de n’avoir plus aucune valeur », se plaint la photographe. Le juge a conclu : « Ils ont détruit une réputation qu’Andrea a mis 12 ans à se faire. Dans un secteur qui fonctionne avec le bouche-à-oreille, plus personne n’a fait appel à elle ». Trois ans plus tard, le jugement tombe. Neely et son mari Andrew vont devoir verser 1,08 million de dollars de dommages et intérêts à la photographe.

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.