Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Diary Sow : L’étudiante sénégalaise portée disparue a enfin donné des nouvelles !

Publié par Romane TARDY le 22 Jan 2021 à 15:50
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis plusieurs semaines, Diary Sow, l’étudiante sénégalaise résidant à Paris, avait disparu (comme nous vous l’expliquions ici). Elle aurait enfin donné des nouvelles et assuré qu’elle allait bien.

Diary Sow

A lire aussi : Alerte : Disparition inquiétante d’une adolescente à Rouen ! (vidéo)

Diary Sow va bien !

Diary Sow est une brillante élève sénégalaise de 20 ans. Elle est inscrite en classe préparatoire au lycée parisien Louis-le-Grand. Cependant, elle n’était pas revenue en cours depuis la reprise en janvier. Portée disparue, elle aurait enfin donné signe de vie. Le ministre de l’eau et de l’assainissement sénégalais, qui a pris l’étudiante sous son aile, a donné de ses nouvelles. C’est la première manifestation de vie fiable depuis sa disparition.

La jeune étudiante aurait expliqué avoir eu besoin d’une pause pour « retrouver ses esprits«  . Elle explique avoir cherché un « répit salutaire » mais n’a pas donné plus de détails. Elle a été surprise de l’émotion qu’a suscitée sa disparition et s’en excuse. « Je vais bien, je suis en sécurité. Sache que je suis terriblement, profondément désolée » . On ne sait toutefois pas où se trouve la jeune femme.

L’enquête pour disparition inquiétante clôturée

Le ministre a publié ces extraits d’échanges avec elle sur son compte Twitter, avec son accord. « Si je ne m’étais pas manifestée jusqu’à présent, c’est pour la simple raison que j’étais dans l’impossibilité de le faire. J’ai laissé assez d’indices derrière moi pour qu’on sache que je partais de mon plein gré. Je ne me cache pas. Je ne fuis pas » , a-t-elle communiquée.

On pourrait alors croire que la pression de ses études alliée au confinement sont la cause de sa disparition mais cela semble plus compliqué : «  Je n’ai pas disjoncté à cause du confinement ou de la prépa » . Il s’agit d’une décision liée à un « désir irrépressible, irraisonné et si profondément irrationnel » . La thèse du départ volontaire, qui faisait partie des hypothèses, est donc bien confirmée. Selon BFM TV, la jeune femme a contacté les autorités qui ont alors clôturé l’enquête.

Source : Le Monde

A lire aussi : Un Français vivement recherché par Interpol pour “viol sur personne vulnérable” a été retrouvé en Espagne !

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0