Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Texas : Carl Buntion, le plus vieux condamné à mort, a été exécuté !

Publié par Jessy le 23 Avr 2022 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La condamnation à mort est-elle légitime ? Si cette question scinde la France en deux, le Texas condamne à mort de nombreux prisonniers. Carl Buntion, le plus vieux condamné à mort, a reçu une injection létale le 22 avril 2022… 30 ans après sa condamnation. La décision fait polémique, comme pour cette vidéo de l’arrestation musclée d’un enfant accusé d’avoir volé un paquet de chips.

Carl Buntion, condamné il y a 30 ans pour avoir tué un policier !

Au Texas, la justice est impartiale. Il y a 30 ans, Carl Buntion en a fait les frais. Après avoir exécuté un policier, l’homme est jugé coupable et condamnée à mort. Pendant 30 ans, Carl Buntion fera appel à la décision de la justice, en vain. Alors que la sanction à l’encontre de Dieudonné pour des vidéos antisémites est jugée minime, la peine de mort de Carl a été critiquée par des manifestants. Devant la prison de Huntsville, des manifestants ont en effet protesté contre la mise à mort du prisonnier. Ils défendaient l’idée que « l’exécution n’est pas la solution » . Mais le 21 avril, à 18h39, la mort de Carl Buntion est annoncée par injection létale.

Le Texas condamne son plus vieux condamné à mort !

Condamné il y a 30 ans, Carl Buntion est aujourd’hui âgé de 78 ans. Il est finalement le plus vieux condamné à mort du Texas. Dans ses dernières paroles, l’homme qui a tué un policier a indiqué : « J’ai des remords pour ce que j’ai fait […] Je suis prêt à partir » . Le Texas est l’Etat qui condamne le plus à mort ses prisonniers. Et à chaque recours, la justice estimait que Carl Buntion représentait un danger pour la société. Or, selon son avocat, l’homme ne pouvait « plus être dangereux » .

En effet, le vieil homme souffrait d’arthrose, d’hépatite, de vertiges ou encore de cirrhose. Avant le meurtre du policier, Carl Buntion avait été condamné à 13 reprises pour des faits de violences et agressions sexuelles sur mineur. Le jour de l’exécution de Carl Buntion, les médias apprenaient qu’un nouveau rebondissement a eu lieu dans l’affaire Maddie, 15 ans après sa disparition.

0