Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Disparition d’Émile : un commerçant suspecté ? Nouvelle avancée dans l’enquête

Publié par Elodie GD le 21 Fév 2024 à 12:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Plus de sept mois après la disparition d’Émile, les auditions se poursuivent. Ainsi, BFMTV apprend qu’un commerçant du Vernet a été entendu pendant deux longues heures.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Disparition d’Émile : Ses grands-parents suspectés

De nouvelles auditions dans le cadre de la disparition d’Émile

Toujours aucune trace d’Émile. Plus les mois passent et plus la situation devient désespérante pour les proches du garçonnet, âgé à l’époque de deux ans et demi. En effet, sept mois plus tard, les enquêteurs procèdent toujours aux interrogatoires de potentiels suspects et de témoins.

La suite après cette publicité

C’est dans le cadre de ces nouvelles auditions qu’un commerçant du Vernet a été entendu, comme le rapporte BFMTV. La raison ? Son activité lui permet de croiser beaucoup d’habitants du coin, mais aussi de repérer de nouvelles têtes. Une aubaine pour la police qui ne s’est encore arrêtée sur aucune piste. De plus, il a été cité dans l’une des dépositions.

Interrogé durant deux heures, l’homme a accepté de répondre aux questions de BFMTV. Il a notamment livré ses impressions concernant l’avancée de l’enquête.

Disparition d'Émile : un commerçant entendu
La suite après cette publicité

À lire aussi : Le corps d’Émile retrouvé dans un lavoir ?

L’enquête au point mort ?

« Les gendarmes voulaient savoir pourquoi mon nom ressortait », explique le commerçant. Il ajoute : « Cela s’est bien passé », tout en notant que les enquêteurs semblent être « au niveau 0 de l’enquête ». Une nouvelle peu rassurante pour la famille du petit Émile.

La suite après cette publicité

« Ma conviction depuis longtemps, c’est qu’il est encore là-haut. Les enquêteurs ? J’ai l’impression qu’ils ne savent pas grand-chose, sinon je n’aurais pas été interrogé comme d’autres ces derniers jours », a-t-il confié.

Aujourd’hui, l’homme déplore que « plus grand monde ne parle de cette histoire, si ce n’est quelques-uns ». Un triste constat qu’il souligne par la fin d’une hypervigilance chez les habitants du Vernet.

À lire aussi : Disparition d’Émile : Ces photos qui pourraient faire basculer l’enquête