Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Elisa Pilarski enceinte et tuée par des chiens : nouveau rebondissement dans l’affaire !

Publié par Leslie le 19 Déc 2019 à 16:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Elisa Pilarski est cette jeune femme de 29 ans qui a été tuée par des chiens alors qu’elle était enceinte de six mois. Un nouvel élément dans l’affaire a permis d’écarter une première piste et de faire un peu plus le clair sur ce drame.

>>> A lire aussi : Elisa Pilarski tuée par des chiens alors qu’elle était enceinte: des premières infos sur les tests ADN des chiens qui l’ont mordue

Un promeneur et son Malinois soupçonnés

Le 16 novembre dernier, Elisa Pilarski a perdu la vie dans une forêt de Retz dans l’Aisne alors qu’elle était enceinte. Elle était partie promener son chien et a fini par faire une mauvaise rencontre en se faisant attaquer par un ou plusieurs chiens. Elle est morte suite aux morsures et à une hémorragie. Une première piste a été envisagée par les policiers en charge de l’affaire, celle d’un promeneur et de son Malinois. En effet, la jeune femme avait publié un message inquiétant sur Facebook durant sa balade. Elle indiquait se trouvait face à un homme et un chien tenu sans laisse qui « arrive à fond sur elle ». Apparemment, elle aurait eu des mots avec cet inconnu, seulement une heure avant son décès.

Une piste écartée dans l’affaire Elisa Pilarski

>>> A lire aussi : Une femme enceinte de 6 mois tuée par des chiens en forêt

Cette piste totalement écartée par les policiers

Or, d’après les éléments, les heures de la rencontre ne collent pas avec celle du décès. Selon maître Caty Richard, l’avocate de la famille d’Elisa Pilarski: « Elisa avait rencontré cet homme sur les plateaux, un endroit où elle avait promené son premier chien, Chivas. Ensuite, elle est partie dans la forêt pour ne pas le rencontrer à nouveau. Il n’y a pas de risque que ce soit ce chien malinois et son maître ».

Cette piste a donc été écartée par les enquêteurs. Les teste ADN effectués sur plusieurs chiens présents ce jour-là incluent donc également ce Malinois. Mais, il faut attendre février prochain pour en connaître l’origine. Pour le moment, les soupçons se portent sur les chiens de la chasse à cour mais aussi sur ceux de la jeune femme.

> Cet enfant de 6 ans a perdu ses oreilles et son cuir chevelu après avoir subi une terrible attaque…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER