Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Elisa Pilarski tuée par des chiens alors qu’elle était enceinte: des premières infos sur les tests ADN des chiens qui l’ont mordue

Publié par Leslie le 16 Déc 2019 à 19:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 16 novembre dernier, Elisa Pilarski, une jeune femme enceinte de six mois a été retrouvée morte dans une forêt de l’Aisne. Apparemment mordue par une meute de chiens, elle a succombé à une hémorragie. Les résultats des tests ADN des chiens responsables sa mort seront dévoilés en février prochain.

>>> A lire aussi : Une femme enceinte de 6 mois tuée par des chiens en forêt

A la recherche des chiens ayant tué Elisa Pilarski

Elisa Pilarski a donc connu un destin tragique alors qu’elle promenait ses chiens dans une forêt de Retz. Attaquée par une meute de chiens durant une chasse à courre, la jeune femme enceinte de six mois a succombé aux nombreuses morsures reçues. Comme l’a rapporté l’Union, les enquêteurs cherchent à découvrir les chiens responsables de sa mort. Pour cela, ils ont décidé de prélever la salive et l’ADN de 62 chiens présents lors de cette chasse. Les cinq chiens de la jeune femme ont également été soumis à l’examen. Cependant, les résultats de ces prélèvements ne seront communiqués à la famille qu’en février prochain. « Il faudra attendre le mois de février pour que les résultats des analyses soient connus », a expliqué la mère de la victime.

L’identité des chiens ayant tué Elisa Pilanski ne seront dévoilés qu’en février prochain

>>> A lire aussi : Fait rarissime: Un enfant de trois ans a été mordu 56 fois par un chien !

Une attente infernale pour les proches d’Elisa Pilarski

Les parents d’Elisa Pilarski sont effondrés depuis ce terrible drame, tout comme les 700 habitants du village de Rébénacq, d’où ils sont originaires. L’attente de ces prélèvements salivaires sont pour eux un véritable enfer. « On ne vit pas, on survit. On est hanté par mille questions que l’on retourne sans cesse, et auxquelles nous n’avons pas de réponses », a expliqué la belle-sœur de la jeune femme au journal Le Parisien. La jeune femme a été inhumée dans la plus grande intimité avec son enfant à venir qui devait se prénommer Enzo.

> Un bébé est mort en retournant dans l’incendie de sa maison pour récupérer son chien

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER