Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un enfant de deux ans agressé par une toxicomane : il aurait pu perdre un oeil

Publié par Gabrielle le 24 Juin 2021 à 8:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce samedi 19 juin, un enfant a reçu un coup de lanière de sac de la part d’une toxicomane. Les faits se sont déroulés à Paris près de la place Stalingrad, après un différend avec des passants. Les images du visage tuméfié de l’enfant ont fait rejaillir la colère des habitants du quartier.

enfant blessé toxicomane

>>> A lire aussi : Un jeune homme de 18 ans poignardé, quatre individus interpellés

Des multiples agressions

Les images ont été diffusées lundi 21 juin sur Twitter par le compte du collectif de riverains Stop Crack Eole. Le compte a écrit la légende suivante : « Bébé agressé dans sa poussette par une toxicomane. Résultat l’enfant a failli perdre son oeil, à quelques centimètres... » .

Depuis lundi, les photos ont été massivement partagées sur Twitter. La toxicomane avait en réalité agressé plusieurs autres personnes avant l’enfant.  Une femme de 40 ans a été frappée au visage un peu plus tôt. Un homme de 67 ans en terrasse a reçu une gifle de la même femme. Puis une personne a aussi été poussée dans les escaliers de la station de métro Stalingrad par cette même toxicomane.

Peu de temps après, la femme a croisé la route d’une mère qui se promenait avec son enfant de 2 ans en poussette. Ce dernier a reçu un coup de lanière du sac à main de la toxicomane qui a poursuivi sa route.

 

La toxicomane retrouvée

L’enfant souffre d’un gonflement de la pommette droite avec un hématome sous son oeil, il a aussi une légère coupure. Il a été transporté par les pompiers à l’hôpital.

La femme responsable du coup aurait été interpellée 20 minutes après les faits par les policiers de la BAC. Ella a été jugée irresponsable de ses actes et internée dans un hôpital psychiatrique. La toxicomane était d’ailleurs recherchée depuis une dizaine de jours pour « personne en état dépressif susceptible d’attenter à ses jours » .

L’enfant va mieux et son état n’est plus inquiétant. Trois personnes ont porté plainte contre la toxicomane. Cette agression a fait rejaillir la colère des habitants qui protestent contre la présence des consommateurs de crack. La place Stalingrad est pour le moment gardée par les forces de l’ordre.

>>> A lire aussi : Affaire Troadec : La terrible histoire d’une famille décimée par un homme paranoïaque

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0