Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Fusillade terroriste : une dizaine de personnes abattues, ce que l’on sait

Publié par Lucas Obin le 15 Mai 2022 à 13:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce fut un dimanche matin des plus tristes aux États-Unis. En effet, dans l’État de New York, plusieurs personnes noires sont décédées, sauvagement assassinées par balles en plein cœur d’un supermarché de la ville de Buffalo. L’auteur des faits, qui portait sur lui un armement digne d’une scène de guerre, est aujourd’hui sous le contrôle des autorités. Pour l’heure, toutes les hypothèses sont imaginables, même si la piste d’une attaque à caractère raciste est préférée.

Terrible attaque dans un supermarché aux États-Unis

Au moment d’apercevoir ce jeune garçon, littéralement vêtu d’une tenue de guerre, entrer dans ce supermarché de Buffalo aux États-Unis, nul doute que les clients ont tout de suite dû comprendre que quelque chose n’allait pas. Et c’est peu dire… Rapidement, il tire et tue plusieurs personnes, à l’extérieur comme à l’intérieur du centre commercial.

Prévenues, les autorités sont très vite arrivées sur place, procédant à l’arrestation du coupable qui, via une caméra, filmait en direct ses horribles actes sur les réseaux sociaux. « C’est un jour de grande douleur pour notre communauté », a déclaré, ces dernières heures, Bryon Brown, élu de la ville qui, plus que jamais, demeure comme meurtrie. Ainsi, près d’une dizaine de personnes ont, au total, trouvé la mort, lâchement assassinées de sang froid par le jeune garçon.

etats-unis drame new york

Vers un crime raciste ?

Les premiers éléments de l’enquête ont permis de constater que la plupart des victimes avaient la peau noire. Le tueur, qui avait décidé de se rendre précisément dans ce supermarché situé dans un quartier afro-américain, semblait décidé à commettre une attaque raciste. « C’est à la fois un crime motivé par la haine et une affaire d’extrémisme violent », a confié le représentant du FBI quelques heures après le crime. Aux États-Unis, plus que jamais, la haine vis-à-vis des afro-américains se fait constante et ne semble pas connaître de fin.

Source : Le Monde
0