Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Pourra-t-on se faire la bise à la fin de l’état d’urgence ?

Publié par Claire JONNIER le 24 Juin 2020 à 11:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 10 juillet 2020 sonne la fin de l’état d’urgence sanitaire. Une date particulièrement attendue pour mettre définitivement derrière nous la crise du coronavirus. Et déjà, nombreux sont ceux qui se posent la question suivante : pourra-t-on se faire la bise ou alors, se serrer la main ? On fait le point jusqu’ici !

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Alerte Coronavirus: deux pays amorcent le reconfinement

Fin de l’état d’urgence : une sortie de la crise sanitaire !

La suite après cette vidéo

Depuis plus de quatre mois, les Français se sont habitués aux « gestes barrières ». Une distanciation sociale qui parfois, pèse sur certains qui ont du mal à tenir la distance avec les proches. D’ailleurs, ces derniers temps, nous avons pu constater un relâchement général au niveau de la population. Et alors que la date de la fin de l’état d’urgence approche, les questions se posent ! Pourra-t-on se faire la bise ? Pourra-t-on se serrer la main ?

La suite après cette publicité

Du côté des scientifiques, Pascal Crépay, un épidémiologiste, assure que se faire la bise reste « un risque limité. » D’ailleurs, selon lui, il n’y a pas plus de risques à se faire la bise qu’à rester dans une même pièce à côté de quelqu’un. Des propos largement nuancés par Anne-Claude Crémieux qui considère que « si on relâche la distanciation sociale, on n’est vraiment pas à l’abri de nouveaux cas et d’un rebond de l’épidémie. »

Les masques ont un budget conséquent

>> À lire aussi : Disneyland Paris : la date de réouverture du parc enfin fixée !

Une petite spécialité française !

La suite après cette publicité

En France la fin de l’état d’urgence va sonner la fin de la distanciation sociale ! Une donnée très importante pour nous autres Français qui avons tendance à naturellement se faire la bise au lieu de se serrer la main. Une petite spécificité typiquement de chez tous et que l’on ne retrouve pas dans le reste du monde.

En effet, lorsqu’on se dirige du côté de l’Asie du Sud-Est, ce sont généralement les deux mains jointes devant la poitrine qui servent à dire bonjour. En Afrique, lors de l’épidémie d’Ebola, on se disait bonjour seulement avec le coude. Quant à la Malaisie et au Maghreb, on place juste les paumes de ses mains sur son cœur en guise de salut. Donc, si jamais vous voulez maintenir une distanciation sociale, c’est possible !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.