Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Un gastro-entérologue révèle à quelle fréquence vous devez aller à la selle

Publié par Céline le 20 Mai 2022 à 18:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En règle générale, il n’est pas très poli de discuter de vos habitudes de toilette… Pourtant, aller à la selle est une fonction de base de la vie. Et un gastro-entérologue a décidé de prendre la parole afin de révéler à quelle fréquence vous devriez y aller.

Un gastro-entérologue révèle à quelle fréquence vous devez aller à la selle

Pixabay

À quelle fréquence doit-on aller à la selle ?

Martin Veysey, gastro-entérologue, a déclaré qu’en ce qui concerne la fréquence à laquelle vous allez à la selle, vous devriez y aller dès lors que vous en ressentez l’envie. En effet, il affirme qu’il n’a pas du tout conseillé de s’empêcher d’y aller lorsqu’une envie survient… Car cela peut être particulièrement nocif pour votre transit.

Il faut savoir que l’on dit généralement qu’un adulte peut aller à la selle de quelques fois par jour à une fois tous les trois ou quatre jours. Et Martin Veysey va même plus loin en déclarant que tous les problèmes d’urgence, comme notamment une envie soudaine d’aller aux toilettes, une diarrhée, voire même une constipation, peuvent tous être des signes de transit lent. Il affirme, par ailleurs, que prendre l’habitude de le remettre à plus tard signifie que de nombreux résidus de nourriture restent dans le corps plus longtemps qu’ils ne le devraient. Ainsi, le temps de transit s’allonge et la qualité de vie se détériore lentement.

Six tonnes de matières fécales par an !

Il faut savoir qu’en moyenne, un homme en bonne santé produira environ six tonnes de caca, composé d’eau, de bactéries, de glucides, de matières azotées, de lipides et de matières végétales non digérées. Et que plus ce mélange reste longtemps à l’intérieur de notre corps, plus il est sujet à la fermentation, ainsi qu’à la décomposition. Ce qui produit des produits chimiques appelés métabolites.

Un temps de transit plus long a également pour conséquence d’occasionner le cancer de l’intestin, les calculs biliaires, les polypes du côlon et également les hémorroïdes.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0