Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Facebook Messenger : un rapport qui fait froid dans le dos sur l’espionnage de vos données personnelles !

Publié par Claire JONNIER le 08 Jan 2021 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans l’univers de la Big data, la guerre fait rage ! C’est ainsi que récemment, Apple a décidé de prendre les devants ! En poussant les développeurs à divulguer le nombre de données d’utilisateurs qu’ils collectent, il crée un raz de marée. Un véritable coup de pied dans la fourmilière à tel point que Facebook Messenger et WhatsApp ont été obligés de publier leurs informations dans un rapport qui fait froid dans le dos sur l’espionnage des données personnelles !

La suite après cette publicité

Facebook Messenger : leader sur l’espionnage des données personnelles

Il y a peu, Mark Zuckerberg faisait face à la justice concernant l’exploitation des données personnelles des utilisateurs de Facebook Messenger. Car il est connu que sur l’application, c’est carrément du vol organisé ! Du coup, Apple a décidé de se lancer dans la mêlée en précisant sur son site officiel que “les développeurs et développeuses doivent rendre compte de leur utilisation de vos données (par exemple, vos données d’utilisation, vos coordonnées ou votre position et préciser si ces données sont utilisées à des fins de pistage.

La suite après cette vidéo

Un véritable coup de massue pour Facebook et WhatsApp qui exploitent régulièrement l’information. Alors dans un premier temps, ils ont tenté de contre-attaquer en expliquant que ce genre de divulgation ne pourrait qu’avoir « un impact négatif sur de nombreuses petites entreprises.” Sauf que quand on examine le rapport, on se rend compte qu’en réalité, l’espionnage des données personnelles est poussé à son maximum !

La suite après cette publicité
facebook-messenger-un-rapport-qui-fait-froid-dans-le-dos-sur-lespionnage-donnees-personnelles

>> À lire aussi : Apple paye le prix fort pour avoir trompé ses consommateurs !

Big Brother dans la place !

Peu importe les contestations, Apple a réussi le tour de force de mettre Facebook Messenger et WhatsApp face à leurs responsabilités. Du coup, ils ont été obligés de dévoiler les informations qu’ils recueillent auprès de leurs abonnés. Enregistrements vocaux, contacts, données commerciales, adresses IP, localisation… Un rapport qui fait froid dans le dos et qui montre l’étendue de l’espionnage des données personnelles.

La suite après cette publicité

Quant à Apple ? Et bien il s’est défendu en expliquant que pour son application iMessage, il n’avait absolument rien de tel. En effet, il semblerait qu’elle se contente de récupérer le numéro de téléphone, l’adresse électronique ainsi que l’identifiant de l’appareil. En bref, un véritable coup de poignard pour WhatsApp et Messenger qui sont désormais tenus de rendre des comptes.

>> À lire aussi : Quand une question des sénateurs américains déconcerte totalement Mark Zuckerberg (vidéo)

Source : PhonAndroid

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.