Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Cette compagnie aérienne va maintenant peser ses passagers

Publié par Mel Dib le 11 Fév 2024 à 20:22

Dans un monde où le voyage aérien est devenu aussi courant que prendre le bus, une nouvelle fait actuellement le tour du globe et soulève autant de sourcils que de questions.

La compagnie aérienne finlandaise Finnair a annoncé une initiative pour le moins surprenante : peser les passagers avec leurs bagages à main avant le décollage.

Cette décision, qui vise à mieux estimer le poids de l’avion avant le départ, a suscité un mélange de réactions, allant de l’indignation à l’amusement.

Mais quels sont les véritables enjeux de cette mesure ? Plongeons dans les détails de cette démarche controversée pour démêler le vrai du faux.

À lire aussi : En prenant l’avion, cette femme ne s’attendait pas à ce que la compagnie aérienne perde… son chien !

La sécurité avant tout : une mesure justifiée ?

Finnair, connue pour ses vols à prix abordable reliant le Royaume-Uni à la Finlande, a commencé à peser les passagers au départ d’Helsinki. Plus de 500 clients volontaires ont déjà participé à ces pesées.

L’objectif est clair : obtenir une estimation plus précise du poids de l’avion, de son intérieur et des passagers à bord pour équilibrer le vol et garantir une transition en toute sécurité.

Les compagnies aériennes peuvent utiliser des poids moyens fournis par les autorités de l’aviation – supposés être de 88 kg – ou collecter leurs propres données. Finnair assure que les données collectées ne sont liées en aucune manière aux données personnelles des clients, promettant une participation sereine à l’étude.

Cette initiative soulève une question fondamentale sur la manière dont les compagnies aériennes envisagent la sécurité et l’efficacité. En effet, le poids joue un rôle crucial dans la performance et la sécurité d’un avion.

Une estimation précise du poids total permet de calculer avec exactitude la quantité de carburant nécessaire, d’optimiser les performances de décollage et d’atterrissage, et de garantir l’équilibre de l’appareil pendant le vol.

Dans ce contexte, la démarche de Finnair peut être vue comme une quête d’optimisation et de responsabilité.

Entre indignation et approbation : la réaction du public

La nouvelle a provoqué une vague de réactions sur les réseaux sociaux, certains utilisateurs se disant « horrifiés » par l’annonce, la considérant comme une forme de discrimination envers les passagers en surpoids.

D’autres, cependant, ont accueilli la mesure avec enthousiasme, la voyant comme une solution potentielle à la crise de l’obésité.

Des commentaires allant jusqu’à qualifier la démarche de « draconienne » ont été partagés, tandis que d’autres ont trouvé un côté comique à l’annonce.

Finnair a expliqué que les passagers seraient pesés avec leurs vêtements et leurs bagages à main pour obtenir une lecture combinée, soulignant l’importance de cette mesure pour la sécurité et la performance de l’avion.

La réaction mitigée du public met en lumière un débat plus large sur la balance entre l’innovation pour la sécurité et le respect de la vie privée et de la dignité individuelle.

Alors que certains voient dans cette mesure une étape nécessaire vers une plus grande précision et sécurité, d’autres la perçoivent comme une intrusion inacceptable dans leur vie privée, voire comme une source de stigmatisation.

Finnair va lancer la pesée de leur voyageur

À lire aussi : Vous rêvez de faire l’amour dans les airs ? Cette compagnie aérienne le propose !

Une tendance mondiale ? Finnair n’est pas la première

Il est intéressant de noter que Finnair n’est pas la première compagnie aérienne à prendre l’initiative de mesurer le poids de ses passagers. Korean Air et easyJet ont également adopté des mesures similaires pour des raisons de sécurité et d’efficacité énergétique.

Ces initiatives soulignent une tendance croissante à l’innovation dans le secteur aérien, visant à réduire le gaspillage de carburant et à estimer plus précisément le poids de l’avion.

Ces démarches reflètent une prise de conscience croissante des enjeux écologiques et économiques liés au transport aérien.

En optimisant le calcul du poids, les compagnies aériennes peuvent non seulement améliorer la sécurité des vols, mais aussi réduire leur empreinte carbone en limitant la consommation inutile de carburant.

Cette tendance vers une plus grande responsabilité environnementale et une gestion plus fine des ressources pourrait bien redéfinir les pratiques standards dans l’industrie aérienne.

La décision de Finnair et d’autres compagnies aériennes de mesurer le poids des passagers s’inscrit donc dans un contexte plus large de recherche d’efficacité, de sécurité et de durabilité.

Toutefois, la mise en œuvre de telles mesures nécessite une communication transparente et une approche sensible pour éviter toute perception de discrimination ou d’invasion de la vie privée.

À lire aussi : Un pilote s’endort en plein vol : la compagnie aérienne prend une décision radicale

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.