Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Gilets Jaunes : quand une députée avoue ne pas connaître le montant du Smic

Publié par Claire JONNIER le 04 Déc 2018 à 11:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis plusieurs semaines maintenant, les Gilets Jaunes s’attaquent au gouvernement leur reprochant, entre autres, de rester sourds à leurs demandes. Invitée sur le plateau de Jean-Marc Morandini, une députée tente de renouer le dialogue face à 2 représentants du mouvement, mais finit par avouer qu’elle ne connaît pas le montant du Smic.

Publicité

 

 

Publicité

Face aux Gilets Jaunes, une députée avoue de pas connaître le montant du smic

Depuis plusieurs semaines, les Gilets Jaunes se font les portes paroles d’une France en souffrance. La hausse des prix du carburant étant le coup de grâce pour ceux qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts. Leur revendication est claire : la France a faim et elle est en colère. En colère, car face à leur détresse, le gouvernement reste sourd.

 

Publicité

 

C’est d’ailleurs l’un des principaux reproches que font les manifestants : les membres du gouvernement ne se rendent pas compte. Alors pour tenter d’apaiser les tensions et de renouer avec les Français, certains élus font un pas vers les manifestants pour entamer le dialogue. C’est le cas d’Elise Fajgeles, qui visiblement a voulu bien faire. Mais ça, c’était avant d’admettre qu’elle ne connaît pas le montant du Smic. « Alors je vais vous dire, vous me faites une colle en effet, je ne connais pas le niveau du Smic. »

 

Publicité
députée-smic-gilets-jaunes-dialogue

« Alors je vais vous dire, vous me faites une colle en effet, je ne connais pas le niveau du Smic. »

 

Les Gilets Jaunes quittent le plateau sans dialogue possible

Publicité

Une colle ? « Vous vous rendez compte ? Et après vous dites que vous êtes représentatif du peuple ! Vous ne savez pas à combien est le SMIC ?  » répond ahuris l’un des deux représentants des Gilets Jaunes. Pire que mieux, comme quoi c’est possible. Car au lieu de tempérer les choses, elles finissent par s’envenimer.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

 

 

Publicité

D’un côté, Elise Fajgeles fait ce qu’elle peut pour rattraper sa bourde et de l’autre, les Gilets Jaunes estiment qu’ils ne peuvent pas dialoguer face à des personnes aussi déconnectées de la vie réelle. « Mais vous représentez la France! », hurle le jeune homme, avant de quitter le plateau.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.