Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Deux ans après sa disparition, une femme est retrouvée vivante en pleine mer

Publié par Jessy le 01 Oct 2020 à 6:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il y a des miracles qui ne s’expliquent pas. Disparue depuis deux ans, une femme de 46 ans a été retrouvée vivante en pleine mer. Ce sont des pêcheurs qui ont découvert la Colombienne, flottant dans la mer avec un gilet de sauvetage.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Une enseignante reçoit la peine capitale pour avoir empoisonné 25 élèves de maternelle !

La suite après cette vidéo

Une Colombienne de 46 ans retrouvée deux ans après sa disparition

C’est un miracle à peine croyable. À deux kilomètres de la ville de Puerto Colombia, des pêcheurs ont découvert une femme de 46 ans, flottante avec un gilet de sauvetage, en pleine mer. Angelica Gaitan, qui avait disparu depuis deux ans, était en hypothermie avancée, comme le rapporte CNews. « C’est une nouvelle naissance, Dieu ne voulait pas que je meure » a-t-elle indiqué aux secouristes et aux pêcheurs. Une bonne nouvelle pour sa famille, qui n’avait plus signe de vie d’Angelica depuis maintenant deux ans. Et parmi ce miracle, le pêcheur auteur du sauvetage d’Angelica a avoué qu’il n’aurait jamais dû naviguer ce jour-là. Une panne de moteur l’a forcé à repousser sa navigation au lendemain.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : À cause de la « Journée sans voiture », cette sexagénaire va vivre une terrible expérience !

« J’espérait que ce cauchemar allait prendre fin »

Rapidement prise en charge par les secouristes, Angelica a été hospitalisée dans un état d’hypothermie avancé. Après son hospitalisation, la quadragénaire a livré un témoignage horrifique à la police, et a avoué que sa disparition a été causée par un homme… Son époux. Ensemble depuis vingt-ans, l’homme la battait et la violait fréquemment. « Cet homme m’a peu à peu éloignée de mon cercle familial » a expliqué Angelica. Un jour, la jeune femme décide de se rendre dans un refuge pour femmes, mais a été contrainte de le quitter. Livrée à elle-même, la femme avait décidé de mettre fin à ses jours en se jetant à l’eau.  De son côté, sa famille a indiqué n’avoir plus de nouvelle d’Angelica depuis 2018, lorsqu’elle était partie en Equateur pour vivre avec son frère, comme le rapporte CNews.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Xavier Dupont de Ligonnès : Encore une « troublante » interpellation dans le Doubs !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.