Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Quand Google Maps photographie quelque chose de vraiment étrange dans la mer de Chine

Publié par Claire JONNIER le 22 Mar 2019 à 17:50
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Aujourd’hui, Google Maps est complètement entré dans notre quotidien. Bien pratique, il nous permet de nous faciliter la vie et de nous orienter dans n’importe quelle ville de France et du monde. Mais parfois, c’est aussi l’occasion de découvrir des choses absolument incroyables. Comme ce petit génie qui s’est amusé à détailler l’ensemble de la carte du monde et qui est tombé sur la photographie d’un truc hyper bizarre dans la mer de Chine.

La suite après cette publicité

 

 

>> À lire aussi : Ce que Google Maps a photographié aux abords d’un cimetière fait froid dans le dos…

La suite après cette publicité

 

 

La photographie d’un truc hyper bizarre de Google Maps

La suite après cette publicité

On se souvient encore des cartes grands formats à la lecture hasardeuse mais qu’il fallait impérativement savoir déchiffrer pour pouvoir trouver son itinéraire. Heureusement, avec la technologie est arrivé Google Maps, qui nous offre aujourd’hui la possibilité de nous orienter et de ne retrouver dans le monde entier. En effet, depuis des années, des milliers d’équipes parcourent le monde pour cartographier les moindres recoins de la planète. Et parfois, on tombe sur des trucs hyper bizarres. La dernière en date, c’est une espèce de truc vert photographié dans la mer de Chine, quelque part entre le Vietnam, la Malaisie et les Philippines.

 

 

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Google Maps prend une photo d’un chat errant en gros plan, la photo est hillarante

 

 

La suite après cette publicité
google-map-truc-bizarre-photographie

Il s’agit d’une plate-forme DK1 qui servait à la base à la République populaire de Chine dans les années 80

 

 

Google Maps photographie une plate-forme DK1

La suite après cette publicité

Alors si au départ on pourrait croire à un bug, en fait, il n’en est rien. En effet, il s’agit d’une plate-forme DK1 qui servait à la base à la République populaire de Chine dans les années 80. En effet, à l’époque, elle avait du mal à supporter la politique expansionniste de ses voisins, les Vietnamiens. Du coup, afin d’asseoir sa puissance et d’être vigilante, elle s’est mise à construire une vingtaine de bases en pleine mer, dont la plupart comprennent des phares, des observatoires météorologiques mais également des garnisons de soldats et des héliports.

 

 

La suite après cette publicité

Abandonnées depuis, elles ne sont tout de même pas toutes fermées et restent aujourd’hui principalement des stations de météo locales. Par ailleurs, certaines servent également à orienter et à faciliter la circulation des bateaux grâce à des phares.

 

Ça peut vous intéresser :

La suite après cette publicité

-> Comment désactiver la commande Ok Google ?

-> Utiliser Google Maps sans accès internet ? C’est possible !

-> En se baladant sur Google Maps, il aperçoit sa femme avec son amant… il demande le divorce

La suite après cette publicité

-> 23 scènes folles qui n’arrivent qu’à l’aéroport

-> Peur des bananes, des miroirs ou encore du papier sec… Ces stars ont des phobies très étranges !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.