Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Grève de la RATP : la phrase polémique de Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, ne passe pas !

Publié par Maxime le 13 Sep 2019 à 14:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

 

Les usagers de la RATP vivent une journée particulièrement difficile ce vendredi 13 septembre. Les transports en commun parisiens sont touchés par une forte mobilisation contre la réforme des retraites. Invitée à commenter cette première offensive syndicale très suivie contre cette réforme (dix lignes de métro fermées, très peu de RER et un bus sur trois en moyenne), la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a créé la polémique, jeudi au micro de BFM TV.

>>>À lire aussi : Grève des cheminots : des images surréalistes à la Gare de Lyon, une femme tombe sur les rails suite à de violentes cohues ! (vidéo)

La suite après cette publicité

« Demain matin, j’utiliserai ma voiture de fonction comme tous les jours… »

Régulièrement pointée du doigt pour ses sorties hasardeuses et ses réactions maladroites, Sibeth Ndiaye a de nouveau suscité la polémique à la veille de cette journée chaotique prévue sur le réseau RATP. « Demain matin, j’utiliserai ma voiture de fonction, comme tous les jours, donc je serai de tout cœur avec tous les Franciliens qui galèreront dans les couloirs du métro » a-t-elle ainsi déclaré au micro de BFM TV, sourire aux lèvres.

Une remarque plutôt malvenue, alors que les perturbations attendues devaient atteindre une ampleur inédite depuis 2007 voir même 1995, selon les chiffres. De quoi mettre en rogne les utilisateurs des transports en commun parisien, qui se sont levés aux aurores pour arriver au travail à l’heure.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement : les Français mangent plutôt « des kebabs que du homard »

Plus de 280 kilomètres de bouchons cumulés en région parisienne

La suite après cette publicité

Si la phrase de Sibeth Ndiaye a provoqué un tollé de réactions sur les réseaux sociaux, la porte-parole du gouvernement s’est peut-être retrouvée dans la même « galère » que les usagers du réseau RATP ce vendredi matin. Outre les trottoirs bondés et la kyrielle de vélos et trottinettes dans les artères de la capitale, on comptait plus de 280 kilomètres de bouchons cumulés en région parisienne à 8h20. La voiture n’était donc peut-être pas le moyen le plus efficace pour contourner cette grève des transports inédite.

>>>À lire aussi : Quatre amis font une soirée raclette dans le métro parisien, normal ! (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.