Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >

Un homme se révolte contre les enfants assis dans les caddies et suscite l’indignation !

Publié par Mélanie le 14 Jan 2021 à 10:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un homme, client d’Aldi, a mis en colère des parents sur Facebook après avoir révélé pourquoi les enfants dans les caddies l’ennuyaient mais il ne s’attendait pas à ce revirement de situation.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Yuri Tolochko diffuse la sextape de son adultère où il trompe sa femme en silicone avec un autre objet

Un client d’Aldi a déclaré que les enfants à l’intérieur de caddies devraient être interdits !

La suite après cette vidéo

Ce client de chez Aldi est devenu la bête noire sur Facebook, en postant un commentaire dans le groupe Overheard du groupe Aldi. Ce dernier a admis que les enfants dans les caddies l’ennuyaient fortement.

La suite après cette publicité

Cet homme a écrit : « Les enfants à l’intérieur des chariots où la nourriture doit aller me dérangent vraiment. Quelqu’un d’autre pense que les magasins devraient interdire cette pratique et approcher les coupables? » . Ce commentaire a provoqué l’indignation des clients de cette chaine de supermarché.  

Il suscite l’indignation

Le message a obtenu plus de 1 900 commentaires, la majorité des personnes étant en désaccord avec lui. En réponse à son statut, une personne a déclaré: « Eh bien, prenez vous en au supermarché afin qu’ils puissent fournir de meilleurs chariots pour les parents au lieu de venir ici pour faire honte à maman » . 

La suite après cette publicité

Un autre a déclaré: « C’est comme un rite de passage pour les enfants. Plus le chariot est grand, plus les enfants peuvent y entrer. Mon record est de 11 enfants: deux dans les sièges pour enfants, trois dans le chariot, 5 suspendus sur les côtés (deux de chaque côté et un à l’avant) et bien sûr, un dans un siège auto, suspendu au crochet de sac sous la poignée » .

Tandis qu’un troisième écrivait : « Désolé mais en tant que mère de deux jumelles, je n’avais souvent pas d’autre choix que d’en mettre un ou les deux dans le chariot là où il n’y avait pas de chariots à deux ou même à une place » .

À lire aussi : Supermarchés : ce piège dans lequel vous tombez tout le temps et qui peut vous coûter cher !

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.