Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Il termine en garde à vue après avoir demandé en mariage une inconnue sur un quai de tramway

Publié par Léa Lecuyer le 18 Juin 2023 à 9:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À Nantes, un homme de 25 ans aurait suivi une jeune femme âgée de 23 ans jusqu’à son arrêt de tramway. Alors qu’il ne la connaissait pas, ce dernier lui aurait demandé sa main avec insistance, ce lundi 12 juin. Il a ensuite été placé en garde à vue.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Elle ne s’attendait sûrement pas à ce scénario en demandant son compagnon en mariage ! (vidéo)

Un cas de harcèlement dans les transports en commun

La suite après cette vidéo

87 % des femmes affirment avoir déjà été victimes de harcèlement ou de violences sexuelles ou sexistes alors qu’elles prenaient les transports en commun, selon Vie publique. Et le fait qui va suivre et loin d’être une expérience exceptionnelle.

La suite après cette publicité

Ce lundi 12 juin 2023, une passagère de tramway aurait été la cible d’un harceleur à Nantes. Descendant du véhicule aux alentours de 15 h, un homme âgé de 25 ans l’aurait ainsi talonnée. Bien qu’elle lui soit inconnue, le suspect lui aurait tout de même fait sa demande en mariage d’après les propos rapportés par Ouest-France.

Refusant sa proposition, la jeune femme aurait ensuite pris la direction de son domicile. Paniquée, l’homme aurait pourtant continué de lui emboîter le pas, tout en lui exposant à nouveau sa demande. Par chance, le père de cette dernière était à la maison quand elle est rentrée. Il a ainsi pu contacter les force de l’ordre à son arrivée.

À lire aussi : Il demande sa petite amie en mariage, la réaction de leur chien est hilarante

La suite après cette publicité
Il termine en garde à vue après avoir demandé en mariage une inconnue sur un quai de tramway

Des mesures pour lutter contre le phénomène

Bien que le suspect ait été placé en garde à vue pour violences psychologiques, il n’aurait pourtant montré aucune volonté de coopération. La police n’a pas pu déterminer s’il avait consommé de l’alcool à cause de son refus de souffler dans l’appareil dédié à cette fonction.

La suite après cette publicité

Une chose est sûre, reste que la boisson n’explique pas le comportement du harceleur. En début d’année 2023, le gouvernement avait cependant annoncé un plan de lutte composé de nouvelles mesures afin de combattre le harcèlement sexuel dans les transports en commun.

Parmi elles, il a été notamment proposé d’effectuer des marches d’usagères ayant pour objectif de visiter les lieux, tels que les gares ou stations, pour « identifier les aménagements insécurisants ou pouvant être améliorés », d’après Le Monde.

À lire aussi : Photos floues, mal cadrées ou inappropriées… Ce photographe de mariage avait un faible pour les demoiselles d’honneur

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.